cross mark
bien bien-white vieillir à ma manière

Découvrez des articles et des conseils sur mesure !

-

Répondez à 4 questions, et nous vous proposerons des contenus adaptés à vos besoins et vos attentes...

A- A+

LEXIQUE

A

Accident coronarien (angine de poitrine et infarctus) : L'infarctus du myocarde, appelé aussi « crise cardiaque », est la destruction d'une zone plus ou moins étendue du muscle du cœur. Un infarctus est généralement un accident brutal dû au blocage d’une des artères qui irriguent le muscle du cœur (artères coronaires). Leur cause la plus courante est la constitution d’un dépôt (plaque d’athérome) sur les parois internes de ces artères. www.ameli-sante.fr
Accident vasculaire cérébral : Un accident vasculaire cérébral ou AVC, communément appelé « attaque cérébrale », est une perte soudaine de la fonction du cerveau. Il se manifeste en général soudainement, par une déformation de la bouche, une faiblesse d’un côté du corps (bras ou jambe), des troubles de la parole. Il est provoqué par un arrêt brutal de la circulation sanguine à l'intérieur du cerveau consécutif soit à saignement d’un vaisseau, soit à un caillot. Les conséquences des AVC sont variables d’une personne à l’autre, certaines sont transitoires, d’autres laissent des séquelles permanentes. Plus il est pris en charge tôt, mieux l’AVC peut être traité. www.ameli-sante.fr
Activités physiques : On entend par « activité physique », tout mouvement corporel produit par les muscles qui entraîne une dépense énergétique. Le terme d’activité physique concerne tous les mouvements de la vie quotidienne : se déplacer à pied ou en vélo, jardiner, danser, bricoler, jouer avec vos petits-enfants et bien sûr faire du sport. www.mangerbouger.fr
Addictologie : Discipline consacrée à l’étude des différentes dépendances (ou addictions) à une substance ou un comportement : à l’alcool, au tabac, aux drogues, aux jeux… Il s’agit de mieux comprendre les mécanismes de ces dépendances, d’agir auprès des personnes concernées et de mener des actions de prévention.
Antigène prostatique spécifique (PSA) : Le PSA est une substance libérée dans le sang par la prostate. Une prise de sang permet de déterminer sa concentration. Le taux considéré comme normal est généralement inférieur à 4 ng/ml. Une valeur élevée du PSA peut avoir différentes causes, et ne signifie pas nécessairement qu’un homme est atteint d’un cancer de la prostate.
Apports nutritionnels : L'alimentation doit apporter une quantité suffisante de différentes substances nutritives (ou nutriments) nécessaires pour couvrir tous les besoins de l’organisme. Ces besoins sont différents d’un individu à l’autre. Aussi, les instances scientifiques ont défini des valeurs repères qui permettent la couverture des besoins de l’ensemble de la population. En France, ces valeurs sont appelées « Apports nutritionnels conseillés ». (www.anses.fr)
Arthrose : L'arthrose est une maladie articulaire qui se caractérise par l'altération du cartilage. Pouvant s’étendre à toutes les structures de l'articulation. (www.inserm.fr) L’arthrose est une maladie du cartilage d’une ou plusieurs articulations. Elle se manifeste le plus souvent par des douleurs et/ou une gêne, lors des mouvements. http://public.larhumatologie.fr

C

Cancer : Maladie provoquée par la transformation de cellules qui deviennent anormales et prolifèrent de façon excessive. Ces cellules déréglées finissent par former une masse qu'on appelle tumeur maligne. Les cellules cancéreuses ont tendance à envahir les tissus voisins, voire à se propager dans d’autres organes. Sur le plan médical, le mot « cancer » désigne en fait un groupe de maladies très différentes les unes des autres. C'est pourquoi on ne devrait pas parler du cancer, mais des cancers, au pluriel. www.e-cancer.fr
Cancer colorectal : Le cancer du côlon (gros intestin) se développe à partir des cellules qui tapissent sa paroi interne. Dans plus de 80% des cas, il provient d’une tumeur bénigne, appelée polype, qui évolue lentement et finit par devenir cancéreuse. Le cancer du côlon peut être dépisté : entre 50 et 74 ans, vous êtes invité tous les deux ans à consulter votre médecin traitant afin qu'il vous remette un test de dépistage gratuit. Dans les familles où il y a eu un cancer chez un proche le dépistage se fait par une coloscopie (examen réalisé par un médecin gastro-entérologue), qui permet aussi de déceler et retirer d'éventuels polypes avant qu'ils n'évoluent en cancer. S'il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit dans 9 cas sur 10. www.e-cancer.fr
Cancer de la prostate : La prostate est une glande de l'appareil génital masculin. Elle est située sous la vessie, autour du canal qui permet d’éliminer l’urine de la vessie (urètre), et en avant du rectum. Le développement et la multiplication de cellules cancéreuses dans la prostate ne donne pendant longtemps aucun symptômes La décision de dépister ce cancer se prend au cas par cas, après discussion avec son médecin traitant ou son urologue. Si le médecin estime que des examens sont nécessaires, et après information et accord du patient, il réalise un toucher rectal et prescrit un dosage du PSA. (www.e-cancer.fr)
Cancer du col de l’utérus : Le col de l’utérus est la partie basse et étroite de l’utérus, proche du fond du vagin. Un cancer du col de l’utérus est une maladie qui se développe sur la muqueuse du col de l’utérus, autrement dit sur le tissu qui le recouvre. Le dépistage est assuré par la réalisation régulière de frottis cervico-utérins. www.e-cancer.fr
Cancer du sein : Un cancer du sein est une tumeur maligne (qui s’oppose à une tumeur bénigne) qui se développe au niveau du sein. Il existe différents types de cancer du sein selon les cellules à partir desquelles ils se développent. Le dépistage gratuit s’effectue actuellement par une mammographie tous les deux ans entre l’âge de 50 et 74 ans. www.e-cancer.fr
Cancers de la peau : Il existe plusieurs types de cancers de la peau : les carcinomes, qui représentent 90 % des cancers cutanés, et les mélanomes, moins courants mais plus graves. On peut les détecter tôt en se faisant régulièrement examiner la peau par un médecin. www.e-cancer.fr
Capacités attentionnelles : C’est l’aptitude à fixer son attention sur une tâche ou un acte.
Carences alimentaires : C’est le manque ou même l'absence d'une substance nécessaire au bon fonctionnement de l'organisme, lié à une alimentation déséquilibrée. Une carence peut être à l’origine d’une maladie, par exemple la carence en fer est une cause d’anémie.
Cataracte : La cataracte est une opacification du cristallin, la « lentille » de l’œil située derrière l’iris (partie colorée de l’œil). Le cristallin normal est transparent. Il laisse passer la lumière jusqu'à la rétine qui perçoit clairement les images. Si certaines parties du cristallin deviennent troubles (opaques), la lumière ne peut pas les traverser et la vision baisse. www.ameli-sante.fr
Cholestérol : Le cholestérol est un lipide (une graisse). Les lipides font partie de notre alimentation et avec les protéines, les glucides (sucres) fournissent de l'énergie à notre organisme. Le cholestérol a des fonctions très importantes pour le bon fonctionnement des cellules de l’organisme. Mais, un taux de cholestérol dans le sang trop élevé (hypercholestérolémie) est un facteur majeur de risque cardiovasculaire (voir accident coronarien, infarctus, accident vasculaire cérébral, maladies cardio-vasculaires).

D

Diabète : Maladie caractérisée par un taux trop important de glucose (sucre) dans le sang et les urines. On distingue deux types de diabète : le diabète de type I, qui se déclare dès l’enfance, nécessite des injections quotidiennes d’insuline pendant toute la vie ; le diabète de type II, qui survient surtout chez les personnes plus âgées, notamment en obésité.
DMLA : La dégénérescence maculaire liée à l’âge est une maladie de l’œil. La macula est la zone centrale de la rétine (voir rétine) qui permet une vision précise. La DMLA se manifeste par des difficultés à percevoir les détails, l’impression de voir les lignes droites comme déformées ou ondulées ou la perception de taches noires dans le champ de vision. À un stade avancé, la personne atteinte ne voit plus au centre de son champ de vision. La DMLA évolue à partir de l’âge de 50 ans. Elle peut atteindre les deux yeux et est la cause de malvoyance chez de nombreuses personnes âgées. Son origine précise est mal connue. www.ameli-sante.fr
Domotique : Ce terme regroupe toutes les technologies de l'électronique, de l'information et des télécommunications utilisées dans les domiciles et englobe différents aspects : sécurité, confort, de gestion d'énergie et communication.
Décollement de la rétine : La rétine est la fine membrane qui tapisse le fond du globe oculaire. Elle a un rôle majeur dans la vision grâce à ses cellules sensibles à la lumière Le décollement de rétine est dû à la présence d’une petite poche de liquide située sous la rétine. Un décollement de rétine provoque des troubles de la vision d’un seul œil. Dès les premiers signes, il est important de consulter un ophtalmologiste. Un traitement précoce permet d’éviter l’aggravation La zone décollée ne fonctionne plus, provoquant des troubles de la vision d’un seul œil. Un traitement rapide permet d’éviter l’aggravation. (www.ameli-sante.fr)
Déficits cognitifs légers : Ce sont des troubles mineurs de mémoire, de langage, de raisonnement ou de jugement.

E

EHPAD : Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes : Les EHPAD sont des établissements médicalisés accueillent des personnes âgées de plus de 60 ans, en perte d'autonomie. www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr
Endorphine : Les endorphines interviennent dans notre organisme comme des récompenses aux efforts fournis. Elles sont libérées par l’hypothalamus et l’hypophyse, notamment dans les situations de stress (psychologique ou physique) et de façon plus importante pendant et après l’exercice physique. La quantité d’endorphines augmente pendant un effort soutenu et prolongé, et est multipliée par cinq dans les 30 à 45 minutes après l’arrêt de l’effort. Elles sont aussi stimulées par l’exposition modérée au soleil, par le rire et lorsqu’on mange du chocolat ou des sucreries. La dopamine, autre hormone du plaisir, peut être stimulée par la vue d’un beau tableau, par le sport, par la nourriture. Mais le plaisir sexuel est probablement son meilleur stimulant.
Estime de soi : Jugement global qu’une personne a d’elle-même.

F

Fibres alimentaires : Composants de l’alimentation qui ne sont pas digérés par l’organisme. Les fibres se trouvent surtout dans les fruits, les légumes et les céréales complètes, et participent au transit intestinal.
Fonctions cognitives : Les fonctions cognitives sont aussi appelées « fonctions supérieures ». Elles regroupent le langage, les capacités de représentation de soi dans l’espace, le calcul ainsi que la résolution de problèmes, la planification, l’anticipation, la prise de décision.
Fragilité liée à l’âge : C'est un état qui peut être réversible, qui reflète une diminution des capacités du corps : on observe une perte de poids involontaire, une baisse de la force musculaire, une plus grande fatigue, une lenteur de marche et une grande sédentarité. Cet état entraîne des risques accrus d’être malade. Plusieurs signes de fragilité peuvent se conjuguer. Si aucun de ces critères n'est présent, la personne est considérée comme robuste (Haute Autorité de Santé).
Frottis : C’est un examen de dépistage du cancer du col de l’utérus qui consiste en un prélèvement de cellules du col de l'utérus par léger frottement de sa surface à l’aide d’un coton-tige spécial ou d’une petite brosse. Ces cellules sont ensuite examinées au microscope pour en analyser l'aspect et déceler d’éventuelles anomalies. On parle aussi de frottis cervico-utérin. www.e-cancer.fr
Féculents : La famille des féculents appartient à la catégorie des sucres ou glucides. Elle est composée de trois membres : le pain et les autres aliments céréaliers (riz, semoule, pâtes, blé, boulgour, maïs, certaines céréales du petit-déjeuner), les légumes secs et légumineuses (haricots blancs et rouges, lentilles, flageolets, fèves, poix chiches) et les pommes de terre. Les féculents apportent des glucides (ou sucres) « complexes » fournissant une énergie qui se libère progressivement dans le corps.

G

GIR 1-6 : L’évaluation du degré de dépendance se fait par le médecin, sur la base d'une grille dite « AGGIR » pour Autonomie Gérontologie Groupes Iso-Ressources. Composée de six classes, de « 1 » pour l’état le plus dépendant à « 6 » pour un état le plus en autonomie. Seules les catégories de « 1 » à « 4 » donnent droit à l’aide personnalisée d’autonomie (Apa) pour couvrir le nombre d’heures mensuelles de présence dont le demandeur peut avoir besoin.
Glaucome : Le glaucome est une maladie oculaire due à une montée de la pression à l'intérieur de l'œil. Il entraîne une atteinte du nerf optique. Ce nerf envoie les informations visuelles au cerveau. Des altérations de la vision s’associent à cette atteinte du nerf optique. Il existe deux formes de glaucome (aigu et chronique). www.quinze-vingts.fr
Glycémie : Taux de sucre dans le sang.
Génération pivot ou encore génération sandwich : Personnes âgées entre 45 et 65 ans et s’occupant à la fois de leurs parents âgés et de leurs enfants et petits-enfants.

H

Hormones : Substances produites par les glandes. Les hormones agissent sur le développement ou le fonctionnement d'un organe. Il existe un grand nombre d'hormones, qui sont indispensables au bon fonctionnement du corps. Chaque hormone a une fonction précise, comme stimuler la croissance, gérer le stress, contrôler la fertilité, réguler la température du corps, etc.
Hydratation : C’est la quantité d’eau présente dans l’organisme. Elle représente plus de 60% du poids de notre corps. Chaque jour, de façon naturelle (respiration, transpiration, urines, selles), une quantité importante et variable d’eau s’échappe de notre corps. Ces pertes sont compensées en partie par notre alimentation qui nous fournit un litre environ. Le reste ? C’est l’eau que nous buvons qui nous le procure. Pour un adulte, il est recommandé de boire 1,5 litre d’eau par jour.
Hypertension : Quand le cœur se contracte, il agit comme une pompe qui propulse le sang dans toutes les artères pour apporter énergie et oxygène à l’organisme. Le sang, ainsi mis en circulation, exerce une pression sur la paroi des artères. Cette pression se mesure en mm de mercure. La tension artérielle n’est pas constante : elle varie tout au long de la journée. Elle est basse la nuit en position allongée, elle augmente en position debout, et davantage encore lors des efforts physiques. L’hypertension artérielle (HTA) correspond à une augmentation anormale de la pression du sang sur la paroi des artères. Dans le langage courant, on considère qu’un adulte est hypertendu au-delà de 140-90 de tension prise au cabinet du médecin. (140/90 mm de mercure). www.ameli-sante.fr

I

Identité sociale : Désigne la reconnaissance qu’un individu ressent à son propre égard et que la société lui reconnaît.
Infarctus : L'infarctus du myocarde, appelé aussi « crise cardiaque », est la destruction d'une partie du myocarde (muscle du cœur). Il fait suite à l'obstruction d'une artère du cœur. Il existe de nombreux facteurs qui peuvent favoriser l’infarctus du myocarde, mais les principaux sur lesquels il est possible d’agir pour le prévenir sont : le tabac, le cholestérol, l’hypertension artérielle et le diabète. www.ameli-sante.fr Voir aussi accident coronarien, cholestérol, maladies cardiovasculaires.
Insuline : L’insuline est une hormone fabriquée par le pancréas. Elle est présente en permanence dans le sang. Son rôle est de maintenir la glycémie (voir glycémie) autour de 1g/l dans le sang. Pour cela, elle favorise l’utilisation du sucre par les cellules de l’organisme selon leur besoin. Si nécessaire, elle permet le stockage du sucre qui n’a pas été utilisé par l’organisme. Lorsque le taux de sucre s’élève, par exemple après un repas, le pancréas va produire plus d’insuline pour ramener le taux de sucre dans le sang à un niveau normal. www.ameli-sophia.fr

L

Lubrification vaginale : C’est une réponse physique déclenchée par l'excitation sexuelle. Le liquide sécrété (en grande partie par le vagin) facilite la procréation. Il augmente le plaisir et facilite la pénétration.

M

Maladie d’Alzheimer : La maladie d'Alzheimer est une maladie neuro-dégénérative (liée à la dégénérescence des neurones) qui appartient au groupe des maladies appelées « démences ». Une démence correspond à un trouble de la mémoire et des fonctions cognitives (fonctions intellectuelles). Le trouble, pour être considéré comme une démence, doit durer depuis au moins six mois et être suffisamment important pour retentir sur la vie quotidienne. www.ameli-sante.fr
Maladies cardio-vasculaires : Ensemble de troubles affectant le cœur et les vaisseaux sanguins, comme:, · les maladies coronariennes (touchant les vaisseaux sanguins qui alimentent le muscle cardiaque), · les maladies cérébro-vasculaires (touchant les vaisseaux sanguins qui alimentent le cerveau), · les artériopathies périphériques (touchant les vaisseaux sanguins qui alimentent les bras et les jambes), · les malformations cardiaques congénitales (malformations de la structure du cœur déjà présentes à la naissance), · les thromboses veineuses profondes et les embolies pulmonaires (obstruction des veines des jambes par un caillot sanguin, susceptible de se libérer et de migrer vers le cœur ou les poumons).
Mammographie : Une mammographie est une radiographie des seins. Voir aussi cancer du sein.
Miction : La miction consiste en l’évacuation de la vessie en urinant.
Minéraux : Substances nécessaires en petites quantités à l’organisme. Ils comprennent : le sodium, le chlore, le potassium, le calcium, le phosphore et le magnésium.
Mycose des ongles (ou onychomycose) : Une mycose est une infection provoquée par des champignons ou des levures. Elle est présente au niveau des ongles des pieds et également des mains. Elle débute souvent par une atteinte des tissus péri-unguéaux (autour de l'ongle) appelée péri-onyxis. Ces tissus sont tuméfiés, rouges et douloureux, laissant échapper un liquide clair et contaminent ce dernier. L'ongle malade s'épaissit et se décolle. L'atteinte s'étend progressivement à la matrice de l'ongle qui se décolore et devient blanchâtre. www.ameli-sante.fr
Mémoire : La mémoire nous permet d'enregistrer des informations venant d'expériences et d'événements divers, de les conserver et de les réutiliser. La mémoire est donc le souvenir de faits anciens et récents. Il existe trois formes de mémoire. La mémoire immédiate. Elle porte sur les événements récents et ne dure que quelques secondes. Par exemple, elle permet de se souvenir d'un numéro de téléphone le temps de le composer ou de le noter, avant de l'oublier. La mémoire à court terme ou mémoire de travail. Elle permet de retenir certains événements pendant quelques secondes à quelques minutes. Elle stocke temporairement des informations et permet de se rappeler plusieurs d'entre elles en même temps. C’est par exemple la mémoire qui permet de faire un calcul mental en stockant quelques instants les calculs intermédiaires avant de donner le résultat final. La mémoire à long terme. Elle permet d'avoir des souvenirs à long terme. Elle est donc durable et de capacité illimitée. www.ameli-sante.fr
Ménopause : La ménopause est un processus naturel qui se produit avec l’âge, lorsque les ovaires ne fonctionnent plus. Les hormones féminines (les œstrogènes et la progestérone), jusque-là produites par les ovaires, ne sont alors plus secrétées. C’est habituellement au début de la cinquantaine que la ménopause apparaît. Elle se caractérise notamment par l’arrêt des cycles menstruels (les règles). www.ameli-sante.fr

N

Neurone : Les neurones sont les principales cellules du système nerveux, dont le rôle est d'acheminer et traiter les informations dans l'organisme. Il en existe des milliards dans notre corps.
Nutriments : Éléments constituants des aliments. On distingue les macronutriments, regroupant les glucides (les sucres) (voir féculents), les lipides (ou graisses), et les protéines, et les micronutriments qui regroupent les vitamines, les minéraux (voir ce terme) et les oligoéléments.

O

ORL : Qui se rapporte à l'oreille, au nez et à la gorge. L'abréviation est utilisée pour désigner un médecin (otorhinolaryngologiste), sa spécialité (otorhinolaryngologie) ou qualifier une maladie (cancer ORL).
Ostéoporose : Maladie caractérisée par une perte de la masse osseuse, ce qui rend l’os poreux et fragile. Elle se traduit par des fractures de certains os, particulièrement le col du fémur, les vertèbres (tassements) et le radius (os de l’avant-bras). Elle touche davantage la population féminine, particulièrement après la ménopause.

P

Pathologies : C’est l’ensemble des manifestations d’une maladie et des effets qu'elle entraine.
Programme national nutrition santé (PNNS) : Lancé en 2001, le Programme national nutrition santé (PNNS) est un plan de santé publique visant à améliorer l’état de santé de la population en agissant sur l’un de ses déterminants majeurs : la nutrition. Pour le PNNS, la nutrition s’entend comme l’équilibre entre les apports liés à l’alimentation et les dépenses occasionnées par l’activité physique.
Protéines : Viandes, poissons et œufs, certains végétaux sont les principales sources de protéines, il est conseillé d’en manger chaque jour. Les protéines interviennent dans la formation osseuse et dans la constitution et le maintien de la masse musculaire. Elles favorisent la croissance et participent à la défense de l’organisme.
Prévention : Ensemble de mesures visant à empêcher les maladies d’apparaître ou permettant de les dépister à un stade précoce, plus accessibles de ce fait à la thérapeutique. Les mesures préventives peuvent consister en un changement de comportement (cesser de fumer, réduire l’alcool, faire de l’activité physique, etc.), un contrôle de l’environnement, une intervention médicale et être portées par des mesures législatives, financières, des pressions politiques et de l’éducation pour la santé.
Psychisme : Le psychisme est l'ensemble des caractères psychiques d'un individu, base de sa personnalité. La chose psychique concerne l’âme, l’esprit, la pensée et régit la nature humaine ainsi que son activité. Le psychisme résulte d'un ensemble plus ou moins complexe de facteurs parmi lesquelles il faut citer les plus importants comme les besoins vitaux, la satisfaction, l'humeur, les émotions, la cognition (intelligence), la structure affective, l'activité, la créativité, etc.
Périnée : Partie du corps qui s’étend entre l’anus et les parties génitales. (www.e-cancer.fr)

R

Rétine : La rétine est le siège principal de la vision. Elle tapisse le fond du globe oculaire.

S

Santé : L’Organisation mondiale de la santé définit la santé comme étant la mesure dans laquelle un groupe ou un individu peut, d’une part, réaliser ses ambitions et satisfaire ses besoins et, d’autre part, évoluer avec le milieu et s’adapter à celui-ci. La santé est donc perçue comme une ressource de la vie quotidienne et non comme un but de la vie. Il s’agit d’un concept positif mettant en valeur les ressources sociales et individuelles, ainsi que les capacités physiques.
Sarcopénie : C’est la diminution de la masse musculaire et de la force. Elle est assimilée à la dénutrition. Elle altère la marche et augmente le risque de chute. Elle favorise les maladies, dont les infections, par l’état de fragilité qu’elle entraîne (voir fragilité).
Sciatique : La sciatique est le nom courant donné à la névralgie du nerf sciatique, située dans le bas du dos ou de la fesse. La douleur est due à l’irritation d’une des racines nerveuses Les signes les plus courants de la sciatique sont : une douleur variable en fonction de la racine nerveuse atteinte. une douleur souvent déclenchée par un effort (lorsque la personne soulève un poids, par exemple); une douleur amplifiée en position assise, à la toux, aux éternuements et à l'effort ; des fourmillements, un engourdissement et une faiblesse musculaire pouvant survenir à certaines zones de la jambe et du pied ; un soulagement ressenti le plus souvent en position allongée. www.ameli-sante.fr
Sport : Sous-ensemble de l’activité physique, spécialisé et organisé, consistant en une activité revêtant la forme d’exercices et/ou de compétitions, facilitées par les organisations sportives.
Stress : Le mot stress recouvre plusieurs significations : les difficultés, contraintes et agressions rencontrées, les tensions ressenties par la suite.
Sucre : Les glucides, appelés communément sucres, sont des sources de glucose, qui est notre principale source d’énergie. On distingue : les glucides simples comme le glucose, le galactose, le fructose (dans les fruits), le saccharose (le sucre que l’on mange tel quel, en morceaux ou en poudre) et le lactose (dans le lait) ; les glucides complexes comme l’amidon. Il est recommandé de favoriser les aliments contenant des glucides complexes (pain et aliments céréaliers, pommes de terre, légumes secs…). Voir glucides, féculents.
Sédentarité : La sédentarité correspond aux situations (en dehors de la période de sommeil) passées en position assise ou allongée, dans lesquelles les mouvements du corps sont réduits au minimum : regarder la télévision, travailler sur ordinateur, jouer aux jeux vidéo, lire, téléphoner immobile, être assis dans une voiture, dans un bus…
Sérénité : Etat de calme, de tranquillité qui permet d’agir sans se laisser influencer par les troubles et préoccupations de l’existence.

T

Troubles de la mémoire : Les troubles de la mémoire appelés également troubles mnésiques ou perte de mémoire concernent soit la capacité à mémoriser un fait nouveau soit la capacité à retrouver un souvenir, soit les deux. Ainsi, une personne ayant des troubles de mémoire ne se rappelle plus certains faits récents ou des souvenirs anciens, ou les deux à la fois. Voir aussi mémoire.

U

Urologue : Médecin spécialiste des problèmes urinaires et génitaux chez l'homme, et des problèmes urinaires chez la femme.

V

Vasodilatateur : Médicament qui permet de dilater les vaisseaux sanguins (veines et artères).
Visioconférence : Communication à distance avec transmission de son et d’images via une connexion internet et une caméra branchée à l’ordinateur, appelée également webcam.
Vitamines : Substances indispensables en petites quantités pour le bon fonctionnement de l’organisme. Ne pouvant être synthétisées par notre organisme (à l’exception de la vitamine D synthétisée par la peau sous l’effet des UV), elles doivent être obligatoirement apportées par l’alimentation. Elles ont un rôle fondamental dans de nombreux processus chimiques.