cross mark
bien bien-white vieillir à ma manière

Découvrez des articles et des conseils sur mesure !

-

Répondez à 4 questions, et nous vous proposerons des contenus adaptés à vos besoins et vos attentes...

la-memoire-ca-sentretient

A- A+

La mémoire, ça s'entretient

Le cerveau n’est pas un muscle, mais il est possible de le stimuler ! Et donc de renforcer sa mémoire et de la préserver plus longtemps.

Une gymnastique de l’esprit

Comment conserver, au fil de l’âge, un esprit vif et alerte ? La clé, c’est d’entretenir ce qu’on appelle nos fonctions cognitives, c’est-à-dire notre capacité à communiquer avec les autres, à acquérir et mémoriser des connaissances, à raisonner… Pour y parvenir, rien de tel que de multiplier chaque jour les occasions de solliciter notre cerveau. Oui, mais comment ? En s’adonnant à des activités physiques et intellectuelles bien sûr, mais aussi en restant ouvert aux autres, en nouant de nouvelles relations et, surtout, en s’amusant et en se distrayant.

Le cerveau peut être stimulé pour renforcer la mémoire et la préserver plus longtemps.

Ces exercices de mémoire qui font travailler nos neurones !

La bonne nouvelle, c’est que la plupart de ces activités sont très agréables :
les jeux, en solo, de société ou en association (club de belote par exemple), nous amènent à réfléchir à la bonne stratégie, à trouver le bon mot, à solliciter notre mémoire, à recourir au dictionnaire ;
la lecture nous permet de développer nos facultés de concentration, nos capacités de raisonnement et d’association d’idées ;
les sorties (spectacle, concert, visite d’un musée ou d’un monument historique) sont des moments privilégiés, surtout quand on les partage avec des amis ;
les voyages, même les très courts séjours, suscitent notre curiosité, nous font découvrir (et mémoriser !) des lieux et rencontrer des gens.
Il y a également des moyens tout aussi ludiques de solliciter sa mémoire en s’amusant par exemple à faire des jeux de calcul mental et de concentration comme les mots croisés ou les sudokus…

Stimuler son cerveau et mobiliser sa mémoire : un cercle vertueux !

Saviez-vous que la marche – et plus largement l’exercice physique – permet une bonne oxygénation du cerveau et renforce la mémoire ? Que les activités qui stimulent nos fonctions cognitives peuvent réduire certains risques comme celui de développer des troubles de la mémoire ou bien la maladie d’Alzheimer (une perte de mémoire avérée) ? Que ces activités augmentent aussi notre capacité à résister au stress ? A contrario, pour mener à bien ces activités (physiques ou intellectuelles), nous sommes amenés à mobiliser toutes les ressources de notre mémoire.
C’est donc un cercle vertueux : plus le cerveau conserve ses capacités, plus il s’adapte en souplesse aux événements, plus nos facultés cognitives sont efficaces. D’autant plus que notre cerveau peut produire de nouveaux neurones à tout âge, comme l’ont montré des études récentes !

facebook-img twitter-img twitter-img twitter-img