cross mark
bien bien-white vieillir à ma manière

Découvrez des articles et des conseils sur mesure !

-

Répondez à 4 questions, et nous vous proposerons des contenus adaptés à vos besoins et vos attentes...

A- A+

Il n’y a pas d’âge pour faire du sport

« Le sport est bon pour la santé… », on le sait, c’est prouvé. Mais quel sport choisir quand on n’a jamais pratiqué ou comment s’y remettre ? Voici quelques conseils et idées.

Activité physique et sport : pour vivre mieux et vivre vieux

Naturellement, après 50 ans, notre masse musculaire et notre force diminuent, notre poids peut augmenter, on s’essouffle plus vite et notre équilibre est plus fragile. L’inaction, la sédentarité ne font qu’aggraver le phénomène. Pour éviter les désagréments ou maladies qui s’ensuivent, l’activité physique et le sport sont des remèdes efficaces. En densifiant les os et assouplissant les articulations, le sport aide à lutter contre l’ostéoporose et l’arthrose. Il renforce la musculature, l’équilibre et la coordination ce qui limite les chutes. En stabilisant le poids, il contribue à la baisse du cholestérol, de la tension artérielle et aide à prévenir les maladies cardiovasculaires. En oxygénant le cerveau, il réduit l’anxiété et la fatigue, et favorise le sommeil. Pratiqué à plusieurs, il occasionne des contacts. Tout cela augmente l’espérance de vie ! On s’y met ?

Des conseils pour choisir un sport quand on n’a jamais pratiqué ou pour s’y remettre.

À chacun son rythme, à chacun son activité sportive

Les bienfaits du sport ne sont plus à démontrer, alors lancez-vous. Vous avez toujours pratiqué un sport ? Peut-être devrez-vous adapter l’intensité de l’effort à votre évolution physique. Comme les associations sportives demandent en général un certificat médical, vous pourrez en profiter pour faire le point avec votre médecin. Pour les autres, ceux qui n’ont jamais été sportifs ou qui ont arrêté depuis des années, un médecin traitant, un conseiller sportif ou un kinésithérapeute pourront vous orienter vers le sport le mieux adapté à vos aptitudes et vos goûts : la marche, la course, la natation, le vélo, le ski de fond développent l’endurance ; la gymnastique (aquatique ou non), le tai-chi-chuan favorisent la souplesse et tonifient le corps ; le golf et le tir à l’arc aiguisent la coordination et l’adresse… À partir d’un certain âge sont peu recommandés, sauf exception, les sports collectifs, de raquettes, le ski alpin et certains sports nautiques.

Le sport, un plaisir !

Le plaisir pourra conditionner votre assiduité. Pour cela, fixez-vous des objectifs réalisables et allez-y progressivement. Car attention aux traumatismes si vous faites trop vite, trop fort… Afin d’éviter crampes ou douleurs, commencez toujours par vous échauffer et terminez par des étirements. Buvez de l’eau, avant, pendant et après l’effort. Selon les saisons, vous pouvez alterner sports d’intérieur – tennis de table, gymnastique, jeu de fléchettes – et d’extérieur – parcours de santé dans les parcs de loisirs, jogging, ski de fond. Faire du sport en groupe facilite la pratique à long terme. Pour rester motivé, pourquoi ne pas vous inscrire dans un club ou une association ? Faire des sorties en raquettes ou en canoë, danser ou, pourquoi pas, vous initier à un art martial comme le karaté santé ou la self-defence pourront être aussi l’opportunité de tisser des liens ?

facebook-img twitter-img twitter-img twitter-img