Le tchat « Le passage à la retraite : posez les jalons de votre nouvelle vie »
cross mark
bien bien-white vieillir à ma manière

Découvrez des articles et des conseils sur mesure !

-

Répondez à 4 questions, et nous vous proposerons des contenus adaptés à vos besoins et vos attentes...

A- A+

Témoignages

Le tchat « Le passage à la retraite : posez les jalons de votre nouvelle vie »

Un moment crucial où de nombreuses questions sur les gestes de santé, l’équilibre familial, les nouvelles relations, le maintien de l’activité physique se posent. Le 10 avril 2018 vous avez sollicité le conseil de nos experts, Camille Mairesse et Bernard Cassou. Ils ont mis en avant l’intérêt des ateliers de préparation à la retraite, l’importance de la participation sociale et l’avantage de faire le point sur ses envies.

Camille Mairesse est responsable du pilotage et du développement du Prif, l’organisme interrégime des caisses de retraite de la Sécurité sociale.

Médecin hospitalier à l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, Bernard Cassou a dirigé le Centre de gérontologie de l’hôpital Sainte Périne (75016).

Pour suivre notre actualité et recevoir des conseils pour bien vivre votre retraite, abonnez-vous à notre page Facebook : https://www.facebook.com/pourbienvieillir Ou apportez votre témoignage en suivant ce lien

Se préparer au départ à la retraite

Michel : Je pars à la fin de l’année à la retraite et me demande comment m’y préparer.

Santé publique France : Vous avez raison de vous préparer à cette étape importante et de vous interroger sur vos projets, vos désirs. Prenez le temps pour cela. Un peu d’anticipation est nécessaire pour se projeter dans l’avenir.

Pr Bernard Cassou : Je vous propose de participer à des ateliers de préparation à la retraite, qui vous aideront à prendre de nouveaux repères.
Vous pourrez trouver plus d’informations soit auprès de votre entreprise actuelle, soit (avant la retraite) en contactant votre mairie, votre caisse de retraite ou votre mutuelle.

Wlodaz :    J’arrête mon activité le 13 mai 2018 que dois-je faire ?

Camille Mairesse : Nous vous proposons de rencontrer des amis ou des collègues à vous qui sont passés par cette étape, afin d’échanger sur la manière dont ils s’y sont pris.
En tout cas, dans un premier temps, cela vous permet de tirer parti de leur expérience.

Bernadette : J’appréhende énormément l’heure du départ. Je pense sans cesse à cette date fatidique où il faudra quitter le monde du travail. Bref, j’ai peur de vieillir. Comment accepter cette prochaine étape de (fin) de vie ?

Camille Mairesse : Bernadette, c’est parfaitement normal. C’est une nouvelle étape, et à chaque nouvelle étape, on peut ressentir une certaine anxiété quant à la façon de l’aborder.
Mais toute étape de vie est source de découvertes, et en parlant avec vos amis, en rencontrant des associations sur les sujets qui vous intéressent, vous allez pouvoir trouver votre chemin progressivement.
Les ateliers de départ en retraite conseillés plus haut sont aussi une bonne manière d’aborder cette nouvelle étape.

Richard Josiane : Je ne sais pas quand partir à la retraite et comment m’y prendre, et avec combien je vais vivre. Je suis née en 1957 et j’ai eu 3 enfants. Je suis encore en CDI à ce jour, mais épuisée par les ménages, douleurs articulaires, j’ai envie d’arrêter. Merci à vous.

Camille Mairesse : Dans un premier temps, il vous faut vous adresser à votre Caisse de retraite pour savoir quand vous pouvez partir. En parallèle, vous pouvez rencontrer votre médecin du travail et faire le point avec lui. Ainsi, vous pourrez peut-être envisager un départ en retraite progressif, ou une retraite anticipée.

Legendre : Je recherche des formations prises en charge dans le cadre du CPF, financées par l’employeur, à effectuer avant le départ de l’entreprise pour préparation à la retraite. Merci.

Camille Mairesse : Excellente idée ! Prenez rendez-vous avec le service des ressources humaines de votre entreprise pour connaître les formations qui existent, en adéquation avec vos centres d’intérêt.
Cela vous permettra de développer un projet à l’heure de la retraite. Vous pouvez mobiliser le compte personnel de formation (CPF) et le congé individuel de formation (CIF), par exemple.

Pfd : J’ai beaucoup de problèmes de santé et j’aimerais prendre ma retraite, mais mes prestations de retraite sont faibles. Que puis-je faire ?

Santé publique France : Dans un premier temps, vous pouvez faire le point avec la médecine de travail, et voir si un aménagement de votre poste de travail est possible.
Sinon, prendre contact avec votre caisse de retraite pour mettre en place votre dossier et identifier les réponses possibles.

Jaffrelot : Je suis intéressé par la question posée par Mr Legendre, et donc intéressé par les réponses que vous allez lui apporter : formations préparation retraite ou autres avec le CPF.
 

S’installer dans la vie de retraité

Papot : Je suis à la retraite depuis bientôt 2 ans, je ne m’y habitue pas, je suis seule et ça me perturbe la santé, je souffre de solitude.

Camille Mairesse : Ce sentiment est légitime. Vous pouvez envisager plusieurs solutions. La première, si votre logement le permet, serait d’accueillir un étudiant.
Vous trouverez sur le site pourbienvieillir.fr des conseils sur le logement intergénérationnel. http://www.pourbienvieillir.fr/logement-partage-une-nouvelle-philosophie-de-vie

La seconde est de vous rendre dans les associations de votre ville pour rencontrer des personnes qui ont les mêmes centres d’intérêt que vous.

Aghadjanian Annie : Je suis à la retraite depuis le 1er février et malgré que je fasse du sport je trouve les journées longues (Je suis divorcée).

Pr Bernard Cassou : Vous devriez entreprendre de nouvelles activités : bénévolat, par exemple. Cela vous permettrait de rencontrer d’autres personnes.
Vous pourriez contacter l’association Lire et faire lire, pour intervenir auprès de jeunes enfants.

Begot : Je suis en retraite depuis 3 ans mais je n’étais pas prêt, du coup j’ai pris une activité de consultant à mi-temps, je m’occupe du jardin de ma mère qui a 92 ans et la forme et j’encadre les jeunes au foot sans oublier mon engagement pour ma ville en tant qu’élu et surtout 2 footings par semaine.

Camille Mairesse : Bravo ! Vous pouvez témoigner auprès de vos amis de ce passage très positif.

Poutite : Vous avez tout à fait raison quant à la possibilité d’accueillir un jeune, il faut juste avoir une chambre à mettre à sa disposition, contre un loyer modéré, ou de la compagnie…

Camille Mairesse : Oui, tout à fait. Il y a aussi des associations comme Toit + moi (http://www.toitplusmoi.eu) et Ensemble2générations (http://www.ensemble2generations.fr), ou encore le Pari solidaire (http://www.leparisolidaire.fr), qui vous aident pour organiser ce partage de logement.

La vie à deux, la famille

Cartigny : Comment profiter de sa retraite quand le conjoint travaille encore et quand on a des problèmes de santé ? Merci

Pr Bernard Cassou : C’est le bon moment pour débuter des activités de loisirs culturels, et pour cela, vous devriez faire le point sur vos centres d’intérêt.
Vos problèmes de santé ne doivent pas être un obstacle aux activités. Celles-ci doivent être adaptées à votre santé.
Participez à un atelier de préparation à la retraite.

Marie : Mon mari était déjà à la retraite, moi bientôt, on sera tout le temps ensemble. Avez-vous des conseils à nous donner ?

Pr Bernard Cassou : C’est un plaisir d’être ensemble au moment de la retraite, mais il importe aussi d’avoir des activités séparées. Discutez-en ensemble. Partagez-vous les tâches ménagères, et n’hésitez pas à aborder les questions difficiles ensemble pour leur trouver des solutions.

Latifa : Je suis depuis pas longtemps à la retraite, et je dois m’occuper encore plus de mes parents, ils sont âgés, comment faire ?

Pr Bernard Cassou : Il faut vous laisser du temps pour vous, et ne pas hésiter à faire intervenir des tiers pour aider vos parents. C’est la meilleure façon pour que vous puissiez les aider longtemps.

Santé publique France : Il existe de plus en plus d’initiatives et de dispositifs pour soulager les aidants familiaux : cafés des aidants, séjours de répit.
Vous trouverez des informations sur le site
https://www.aidants.fr/
 

Prendre soin de sa santé

Miriam : J’ai déjà eu quelques soucis de santé en fin de carrière. Qu’est-ce que je peux faire ?

Pr Bernard Cassou : Il serait utile que vous fassiez le point sur votre santé avec votre médecin généraliste, ou en passant un bilan de santé auprès de votre Caisse nationale d’assurance maladie, afin de choisir une activité physique et des apports nutritionnels qui vous permettront de développer votre énergie vitale.

Desbrus : Bonjour, il m’a toujours fallu 9 heures de sommeil. J’ai un sommeil décalé ; je me couche vers 23 h 30 (pas d’ordinateur mais télévision) et je n’arrive pas à m’endormir avant 3 h 00 du matin. Et après je dors jusqu’à 10 heures voir 11 h 00 et du coup j’ai des repas décalés. Au bout d’une heure dans le lit à pas trouver le sommeil, j’ai les jambes énervées alors je me lève, je marche, je lis, je me recouche mais ce n’est pas toujours efficace. Je sors marcher 30 minutes par jour prendre l’air et j’ai une activité de danse 1 h 30 par semaine.

Pr Bernard Cassou : Effectivement, le sommeil se modifie avec l’avancée en âge, mais il importe de laisser un temps suffisamment long entre le repas, la télévision, l’ordinateur et le coucher. Vous pourriez participer à un atelier sommeil, en contactant votre caisse de retraite ou votre mutuelle.

Santé publique France : Il peut être intéressant de parler de vos problèmes de sommeil avec votre médecin traitant qui seul pourra établir un vrai diagnostic. Il sera à votre écoute y compris pour évoquer d’éventuels soucis pouvant générer de l’anxiété par exemple. Le cas échéant il pourra vous recommander une consultation sommeil dans un service hospitalier.

Desbrus M. : Mon rythme est plutôt du soir. À quelle heure vous semble-t-il raisonnable de se lever ?

Pr Bernard Cassou : Nous avons donné des éléments de réponse à votre question plus haut. Il n’y a pas d’horaire idéal, cela dépend de vos activités pendant la journée, et donc de votre rythme de vie.

Donjoux Noëlle : Bonjour, à la retraite depuis le 1er janvier 2018, j’aimerais savoir s’il existe des structures action santé préventive dans ma région rurale (ouest de la Saône et Loire) et comment y participer sans avoir à effectuer de grands déplacements. Merci.

Camille Mairesse : Adressez-vous à votre Caisse d’assurance maladie. Selon votre régime, vous pouvez bénéficier de bilans de santé avec la Sécurité sociale. Vous pouvez aussi vous adresser à des centres de santé des mutuelles ou des caisses de retraite complémentaire.

Zingilé Thérèse : Bonjour, depuis que je suis à la retraite je fais beaucoup d’activités physiques, je n’arrive pas à maigrir, merci de me communiquer un régime très efficace. Cordialement.

Pr Bernard Cassou : Je ne connais pas de régime efficace pour tout le monde. Cela dépend de votre état de santé et votre profil alimentaire actuel.
Je vous conseille de prendre contact avec un médecin nutritionniste et/ou une diététicienne.

Viard : Maintenant que je suis en retraite une nouvelle vie commence, je suis presque à la moitié de ma vie et maintenant, je prends soin de moi et souhaiterais connaître les aliments sains pour mon âge afin d’éviter le taux de sucre élevé ainsi que le cholestérol causés par les graisses et assimilés !!!!

Pr Bernard Cassou : Il n’y a pas d’aliments spécifiques pour les personnes âgées. Les acides gras sont essentiels pour l’organisme. Il ne faut pas les supprimer, tout comme le sucre.
Vous pouvez augmenter vos apports en légumes et en fruits (avec un index glycémique faible).
Mais surtout, c’est le plaisir qu’il faut que vous développiez en mangeant.

Santé publique France : Il faut associer à une alimentation équilibrée, une activité physique régulière. Tous les conseils utiles sur
http://www.pourbienvieillir.fr/lactivite-physique-votre-meilleure-alliee

Et faites le test pour savoir ce qui vous convient le mieux : http://www.pourbienvieillir.fr/bouger-30-min-par-jours-oui-mais-comment

Pascal-Éric : Je serai en retraite (avec continuation d’activité d’agent commercial) l’an prochain et je conduis environ 30 à 35 000 km/an.
Quelles activités sportives préventives me conseillez-vous ?

Camille Mairesse : Vous avez raison de vouloir équilibrer votre journée avec une activité sportive, étant donné le nombre de kilomètres que vous parcourez chaque jour en voiture.
Le plus simple est de marcher, seul ou en groupe, en vous inscrivant dans une fédération de randonnée à côté de chez vous.
Et si vous aimez cela, n’hésitez pas à faire de la course à pied.

Pr Bernard Cassou : Il importe avant tout de tenir compte de vos besoins physiques (améliorer l’endurance, l’équilibre, etc.) et de prendre plaisir à cette activité physique.
Elle peut également vous apporter des contacts avec d’autres personnes si vous faites une activité de groupe.

Des activités pour rester dans le mouvement

MOREAU : Comment occuper son temps après une activité à temps plein y compris les week-ends ?

Pr Bernard Cassou : Il faudrait que vous réfléchissiez à vos centres d’intérêt, et preniez contact avec votre centre d’action sociale ou votre mairie pour identifier l’ensemble des activités de loisirs culturels, etc., qui sont proposés près de votre lieu d’habitation.

Santé publique France : Une autre possibilité c’est de vous engager dans une association comme bénévole, voire même créer la vôtre. C’est une façon de partager vos compétences et d’en acquérir de nouvelles !
Pour trouver une association qui vous intéresse, rendez-vous sur le site www.francebenevolat.org
On peut aussi penser à des engagements politiques ou citoyens (conseils des aînés).

Lallement Anna Marie : Est-ce que la MSA organise des cours d’initiation à l’informatique et l’internet ?

Camille Mairesse : La MSA, en partenariat avec d’autres caisses de retraite, organise effectivement des ateliers numériques, et vous pouvez, selon l’endroit où vous habitez, rechercher sur la carte interactive des ateliers du site http://www.pourbienvieillir.fr/trouver-un-atelier quand ils ont lieu.
Vous pouvez aussi vous adresser à votre mairie pour savoir si de tels cours existent dans votre ville, et avec quel(s) acteur(s) ils sont réalisés.

TOUTAIN : Comment trouver des formations économiques en étant à la retraite afin de maîtriser les outils du web ?

Camille Mairesse : Même réponse à votre question que pour Mme Lallement : vous trouverez des formations pour maîtriser les outils du Web en vous adressant soit à votre mairie, soit aux caisses de retraite de votre région.

Trouver une activité de loisirs

Bérenger Catherine : Je vais être à la retraite bientôt et j’aurais aimé avoir des renseignements concernant les associations pour des formations à l’informatique et la marche nordique. Merci.

Pr Bernard Cassou : Rendez-vous auprès de votre mairie, afin d’avoir la liste des associations, et probablement vous y trouverez des associations s’intéressant à l’informatique et aux activités physiques.
Vous pourriez également contacter les fédérations de randonnée, pour identifier celle qui est la plus proche de chez vous. Et pourquoi ne pas créer un groupe de marcheurs avec des amis ?

Santé publique France : Et ne vous limitez pas à des activités entre seniors surtout si vous aimez le contact avec les plus jeunes.
De nombreuses initiatives existent par des associations, les mairies…

Barreira : Je pars à la retraite dans quelques mois, que puis-je faire pour avoir une activité culturelle ?

Pr Bernard Cassou : Vous pourriez participer à une université du troisième âge http ://www.ufuta.fr/, ou bien à l’université virtuelle du temps disponible. Vous trouverez son site sur Internet https://www.uvtd.fr/

Mazelaygue Claudine : Je suis seule et j’ai un peu peur d’aller vers les autres, j’aimerais participer à des activités, comment et où se renseigner quand on est à la campagne loin de tout ?

Santé publique France : Vous pouvez vous rapprocher d’associations comme Génération Mouvement/Aînés ruraux : http ://www.generations-mouvement.org/
ou Familles rurales : https ://www.famillesrurales.org/ qui déploient beaucoup d’activités en région.

Cerise : Bonjour, je fais de la marche nordique mais toute seule. Est-ce qu’il y a des groupes de retraités qui pratiquent pour me permettre de faire des nouvelles relations.

Santé publique France : Vous pouvez vous rapprocher d’associations comme ADAL (À la découverte de l’âge libre) ou des Fédérations nationales de randonnée, qui proposent très largement de la marche nordique.

Jaouen : Comment nous pouvons conserver une bonne condition physique en retraite ? Comment nous pouvons planifier notre emploi du temps ?

Camille Mairesse : Si vous faisiez déjà une activité physique, surtout continuez, et voyez si vous pouvez l’intensifier si vous aimez cela.
Si vous n’en faites pas, c’est le bon moment pour choisir l’activité physique qui vous convient le mieux. Et pourquoi pas le faire en groupe ? Cela vous permettra de rencontrer des personnes qui partagent vos centres d’intérêt.

Réfléchir à son lieu de vie

Cerardi : Bonjour, Ma mère 85 ans vie seule dans un appartement à fontaine 38 Elle doit faire modifier sa salle de bains (douche, w.-c.) pour les rendre plus accessibles J’ai vu sur votre site qu’elle pouvait bénéficier de conseil d’expert et éventuellement d’aide financière Comment peut-on prendre contact ?

Pr Bernard Cassou : Vous avez tout à fait raison. Il importe d’augmenter le confort et la sécurité de son logement.
Vous trouverez des informations et des aides auprès de l’Association nationale d’aménagement de l’habitat (Anah) : http ://www.anah.fr
Peut-être y trouverez-vous également des conseils pour votre propre appartement, car il faut s’y prendre tôt pour l’aménager.

Camille Mairesse : Vous pouvez aussi consulter le site Internet Mieux vivre son logement, afin de trouver des conseils et les lieux ressources de votre région.
Enfin, n’hésitez pas à solliciter l’aide d’un ergothérapeute. Vous pourrez aller regarder sur le site Pour bien vieillir : http://www.pourbienvieillir.fr/le-mot-de-lergotherapeute-amenagement-du-lieu-de-vie

Santé publique France : Une autre source d’information sont les maisons départementales de l’autonomie. Sur cette page vous trouverez le détail de leurs missions : https ://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/qui-sadresser/points-dinformation-de-proximite/la-maison-de-lautonomie

Jocelyne Machefer : Pour une future retraite nous envisageons de changer de région. Quels sont les conseils pour se reconstituer un nouveau cercle de connaissances et arriver à s’intégrer facilement ?

Pr Bernard Cassou : C’est une décision importante, et vous devez être clairs avec vos motivations, et bien peser les avantages et les inconvénients.
Votre nouveau lieu de vie doit être compatible avec vos projets et l’évolution de votre santé.
La présence d’un réseau amical et de voisinage est importante.
Pour le reconstituer, vous pouvez contacter les associations de votre nouveau lieu de vie en prenant contact avec la mairie.

Maîtriser son budget

Pernet : Je suis en retraite, pouvoir d’achat en baisse, donc activité en baisse, alimentation en baisse.
Pr Bernard Cassou : Avez-vous fait le plein de vos droits ? Vos revenus ayant diminué, peut-être êtes-vous maintenant sous les seuils de conditions de ressources pour avoir des aides. Contactez votre caisse d’allocations familiales et votre caisse de retraite.
Maintenez une activité physique que vous pourriez réaliser avec des amis, et donc sans frais. Et mangez plutôt local et de saison !

Santé publique France : Vous pouvez aussi vous regrouper avec des amis pour acheter en plus grande quantité à des prix négociés, pour cuisiner également en quantité, se répartir les plats, congeler…
Pensez également à consommer des fruits et légumes, ainsi que les poissons en conserve ou surgelés.

Poulalion : Bonjour, Sachant qu’à la retraite on gagne moins d’argent, comment équilibrer mon budget sans avoir à me serrer trop la ceinture. J’aurai 700 euros de moins à peu près. Merci.

Les caisses de retraite : Renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite. Vous pouvez peut-être solliciter l’ASPA, l’allocation de solidarité pour les personnes âgées : https ://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F16871
Il existe un certain nombre d’activités culturelles ou sportives que vous pouvez réaliser sans dépenser d’argent.
Renseignez-vous auprès de votre mairie et de votre caisse de retraite pour connaître les activités qu’elles développent dans votre région.

Canuet : Bonjour, quelles sont les conditions pour bénéficier d’aides aux vacances ? Avec mes remerciements.

Camille Mairesse : Il s’agit généralement de conditions de ressources. Pour les connaître, adressez-vous à des organismes comme l’Agence nationale des chèques vacances (http://www.ancv.fr) ou Familles rurales (http://www.famillesrurales.fr).

Reprendre un travail quand on est à la retraite

Marief : Bonjour, je pars à la retraite dans un an, je suis très active, sportive, travaille dans le secrétariat et j’aimerais savoir dans quelle mesure on peut travailler quelques heures par semaines pour un complément de revenus (contrat, procédure, etc.).

Camille Mairesse : Le cumul d’une retraite avec le revenu d’une activité professionnelle est possible pour tous les retraités du régime général. En revanche certaines règles sont à respecter. Tout dépend de votre situation personnelle.
Vous pouvez retrouver les informations et une vidéo explicative en suivant ce lien : https ://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/retraites/ameliorer-montant-ma-retraite/cumuler-emploi-et-retraite.html

Drai : Le cumul emploi retraite : avantage et inconvénient.

Les caisses de retraite : C’est une réponse très personnelle sur laquelle il est difficile de répondre de façon générale. Cela dépend de vos envies et de l’organisation de votre temps. Et peut-être aussi de votre situation budgétaire.
En tout cas beaucoup de choses sont possibles, à voir avec votre caisse de retraite.

Greffioz Martine : Bonjour, y a-t-il un impact financier sur la retraite si on démarre en retraite progressive ? Où rencontrer des conseillers pour se préparer à la retraite ? Merci bien cordialement.

Les caisses de retraite : Pour cela il faut d’abord constituer votre dossier retraite et votre caisse de retraite pourra vous apporter des réponses adaptées à votre situation personnelle.

Guy : Je souhaiterais travailler (un peu !) durant ma retraite. Quels secteurs peuvent recruter, disons un jour par semaine ?

Les caisses de retraite : Cela est sans doute possible, mais dépend des entreprises ou associations de votre région, ainsi que de vos compétences.

facebook-img twitter-img twitter-img twitter-img

Le tchat « Le passage à la retraite : posez les jalons de votre nouvelle vie » : cela peut également vous intéresser