La solitude et l'isolement

A- A+

Donnez votre avis sur le site !

Utilisateur du site, votre avis compte. Répondez à un questionnaire en quelques minutes et aidez-nous à vous proposer un site au plus près de vos attentes.

var tag = new ATInternet.Tracker.Tag(); var visitorMode = tag.privacy.getVisitorMode(); if (typeof(visitorMode) !== "undefined") { if (readCookie("tarteaucitron").search("atinternetcnil=true") > "0") { tag.privacy.setVisitorMode('cnil', 'exempt'); // Visiteur défini en Exempt tag.privacy.extendIncludeBuffer('s2'); tag.page.send({ name:"La solitude et l'isolement", level2:'Professionnels' }); tag.dispatch(); } } var tag = new ATInternet.Tracker.Tag(); tag.privacy.setVisitorOptout(); // Visiteur défini en Opt-Out tag.privacy.extendIncludeBuffer('s2'); tag.page.send({ name:"La solitude et l'isolement", level2:'Professionnels' }); tag.dispatch();

La solitude et l'isolement

Le passage à la retraite est un virage qui implique un changement de vie, des rythmes journaliers. Les raisons évoquées : affaiblissement du réseau amical, baisse des activités socio-culturelles, effritement des relations familiales, apparition et/ou aggravation d’une pathologie. Lutter contre l’isolement social des âgés suppose avant tout d’encourager la participation des citoyens et des acteurs locaux volontaires pour développer la création de lien social avec ces personnes fragilisées.

En France, près d’un quart des personnes de plus de 75 ans est en situation d’isolement.

Lutte contre l’isolement social par la participation des citoyens et des acteurs locaux volontaires.

Isolement des personnes âgées et confinements : les impacts de la crise sanitaire - Petits Frères des pauvres

Les Petits Frères des pauvres ont publié en mars 2021 un nouveau rapport sur les impacts de la crise sanitaire sur les conditions de vie des aînés et leur isolement. Réalisé en collaboration avec le Cercle Vulnérabilités et société, il résulte d’une étude qualitative menée auprès de 100 personnes âgées, de professionnels, d’aidants et de bénévoles.

En juin 2020, l’association avait déjà consacré un rapport aux effets du premier confinement sur les personnes âgées. Cette nouvelle étude vient enrichir la compréhension du vécu de la crise sanitaire par les personnes âgées, leurs difficultés, leurs souffrances et les inégalités exacerbées par cette situation inédite. Elle révèle l’impact déterminant des conditions de vie, des vulnérabilités et de la fragilité des liens sociaux. Pour l’association, ce rapport alerte sur la nécessité de changer le regard porté sur la vieillesse et de faire du maintien du lien social une priorité.

Les 10 grands enseignements du rapport

1. Loin d’être une parenthèse, la crise sanitaire va avoir des répercussions notables à court, moyen et long termes.

2. Les facteurs socio-économiques et les modes d’habitat ont fortement influencé le vécu de la crise.

3. Une vision très négative de la vieillesse a été véhiculée.

4. La santé psychique est peu prise en compte dans le parcours de soins.

5. Les conditions de vie, le maintien du lien social et les vulnérabilités ont un impact fort sur l’émergence d’une fracture intragénérationnelle articulée autour de 4 grandes familles : les fragilisés, les résignés, les résilients, les engagés.

6. La crise crée un risque de fracture intergénérationnelle.

7. Si les solidarités citoyennes ont été manifestes pendant le premier confinement, leur pérennité n’est pas acquise et doit être soutenue.

8. La socialisation est essentielle dans le quotidien des personnes âgées.

9. Le lien à distance ne peut pas remplacer le lien social dans la vie réelle.

10. Le lien social est déterminé par la fréquence des contacts.

Consultez le rapport 2021

Étude du Gérontopôle des Pays de la Loire

 

Créé en 2010, le Gérontopôle des Pays de la Loire (Nantes) est une association agissant pour la qualité de vie des personnes âgées qui aide à l’émergence et à la réalisation d’initiatives publiques ou privées. 

Le Gérontopôle des Pays de la Loire anticipe et accompagne les changements de société, induits par le vieillissement de la population avec un triple objectif :

- améliorer la qualité de vie des personnes âgées, en les faisant reconnaître avant tout comme des citoyens aux besoins spécifiques.

- aider les acteurs de la société à adapter leurs pratiques, produits ou services et à changer leur regard sur le vieillissement.

- contribuer à rendre la société plus inclusive.

Dans le cadre de la pandémie de Covid-19, le Gérontopôle des Pays de la Loire a mené une étude nationale sur la dimension territoriale de l'isolement des personnes âgées. Il en ressort plusieurs enseignements :

- 32% des plus de 65 ans (soit 3,9 millions de personnes) et 43% des plus de 80 ans habitent seuls.

- 804 000 personnes âgées de plus de 65 ans sont éloignées géographiquement de leur famille.

- les grandes villes et les campagnes sont plus exposées aux situations d'isolement des personnes, du fait des caractéristiques de la population âgée.

- les démarches répondant aux situations d'isolement des personnes âgées (MONA LISA, Villes Amies des Ainés et Charte de solidarité des Aînés) devraient être mieux réparties sur le territoire (notamment en milieu rural) pour répondre plus efficacement aux situations d'isolement des seniors.

- pour pouvoir agir avec efficacité dans les mois à venir, il faudra développer des études territorialisées (en ville notamment) sur les effets du confinement et du déconfinement sur les situations d'isolement des personnes âgées.

Etude parues en 2020
Consulter l'étude ici.

Les solitudes en France - Fondation de France

Initié en 2010 par la Fondation de France, le baromètre « Les Solitudes en France » a pour objectif d’évaluer la situation des Français en regard de l’isolement relationnel. Il prend comme point d’entrée la fréquence des relations sociales au sein des 5 réseaux : familial, professionnel, amical, affinitaire et de voisinage. Selon l’étude, l’isolement des Français s’est installé et accentué : ils sont désormais 5 millions, soit 1 million de plus qu’en 2010, à ne pas avoir de relations sociales.

L'édition 2014 du baromètre signale qu'un Français sur 8 est seul, sans relations sociales au sein des cinq réseaux de sociabilité. Un tiers des Français n’a accès qu’à un seul réseau social : fragilisé, il se trouve dans une situation d’exclusion potentielle sans en avoir conscience.

De toutes les générations, celle des 75 ans et plus est la plus impactée par la montée des solitudes en France : 1 personne âgée sur 4 est seule. Le rapport note que la solitude progresse dans les grandes agglomérations. La majorité exprime une difficulté grandissante à se faire des amis dans son quartier, à organiser des moments conviviaux entre voisins ou tout simplement à connaître des personnes et à discuter avec elles.

Découvrir le baromètre 2014 ici

 

Le baromètre 2016 confirme la corrélation entre le risque d’isolement et les conditions de vie précaires. Ainsi plus du tiers des isolés ont des bas revenus (contre un quart dans le reste de la population). Cause ou conséquences, on observe chez eux un retrait de la vie culturelle et des loisirs, un isolement numérique et une défiance vis-à-vis des institutions, y compris les associations.

Face à l’isolement, le baromètre propose d’explorer une nouvelle voie de sociabilité à travers le collaboratif. Alors que les échanges de services type bricolage/recyclage, le covoiturage, la colocation sont perçus comme créateurs de rencontres par l’ensemble de la population, seule 1 personne isolée sur 5 a recours à cette opportunité. L’enjeu souligné par la Fondation de France est de développer une nouvelle médiation, différente de l’intervention sociale classique et qui réinstaure un lien positif.

Découvrir le baromètre 2016 ici.

Préconisations pour une Mobilisation Nationale contre l’Isolement social des Âgés (Monalisa)

La finalité principale de MONALISA est de mobiliser la solidarité entre citoyens. Cette mobilisation avec et pour les personnes âgées souffrant de solitude doit constituer un catalyseur permettant de renouer les liens de voisinage et de proximité, indispensables à la cohésion sociale.

Selon le rapport, c’est une dynamique collective de remise en lien qui combattra un processus social de mise à l’écart des personnes âgées mais aussi des jeunes retraités, des jeunes isolés, des personnes vivant seules ou en situation précaire. Face à cette finalité, le groupe de travail s’est accordé sur des principes communs qui ont guidé son travail. Trois mots-clés sont revenus dans les débats et fondent les consensus qui ont été élaborés : la proximité, la coopération, l’animation d’un réseau. Si le passage à la retraite peut être facteur d’isolement en raison de l’affaiblissement du réseau amical, de la baisse des activités socio-culturelles et de l’effritement des relations familiales, la lutte contre l’isolement social des personnes âgées passe par l’implication des citoyens et des acteurs locaux pour développer la création de lien social avec les personnes fragilisées.

Sept mois après la publication du rapport de ce groupe de travail remis en juillet 2013, l’association MONALISA et le comité national de soutien sont créés et rassemblent les associations et les institutions concernées pour faire cause commune contre l’isolement social des âgés. Pour la première fois, des bénévoles, des associations et des institutions se mobilisent ensemble et dans un seul mouvement avec le soutien des pouvoirs publics pour lutter contre l’isolement social des personnes âgées, une démarche collaborative d’intérêt général.

Rapport remis en 2013 par Jean-François Serres, Les petits frères des Pauvres, à Michèle Delaunay, ministre déléguée aux personnes âgées et à l’autonomie, dans le cadre de la mobilisation nationale contre l’isolement des âgés, MONALISA.

Consulter le rapport ici.

Suicide : connaître pour prévenir. Dimensions nationales, locales et associatives - Observatoire national du suicide

Près de 10 000 décès par an dont un tiers de plus de 60 ans et plus de 200 000 tentatives…

Face à ces chiffres préoccupants, l’Observatoire national du suicide (ONS) a été installé en septembre 2013 par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes. Les réflexions de l’Observatoire ont pour objet de mieux comprendre ce drame et de faire avancer, avec l’ensemble des acteurs concernés, la prévention du suicide dans toutes ses dimensions.

Dans la continuité du premier opus paru en novembre 2014, ce deuxième rapport analyse les actions de prévention menées sur l’ensemble du territoire et orchestrées à un niveau national comme local, par les pouvoirs publics comme par les associations. Il fait le point sur le rôle joué par les facteurs de risque et de protection du suicide. Il propose, enfin, les dernières statistiques disponibles et un suivi des recommandations énoncées dans le premier rapport. Celles-ci sont complétées par de nouvelles perspectives et pistes de réflexion.

Consulter le 2e rapport de l’Observatoire national du suicide - février 2016 ici.

Étude qualitative des effets de l’intervention bénévole sur l’isolement – Crédoc

Diligentée par le collectif « Combattre la solitude des personnes âgées », le rapport du Crédoc propose des éclairages sur le rôle et l’impact des interventions bénévoles auprès de personnes âgées vivant seules à leur domicile. Une première analyse définit les liens de cause à effet entre perte d’autonomie et isolement : la perspective de ne plus pouvoir vivre chez soi impacte l’état physique, psychologique et émotionnel des personnes âgées d’où le besoin d’un réseau relationnel sur lequel s’appuyer.
Dans ce contexte et à travers les récits de vie de 15 seniors, l’étude fait état de la pluralité des formes d’interventions bénévoles et souligne leur utilité pour les personnes âgées. Fonctions et rôles possibles émergent, à placer dans le cadre de l’entourage des personnes isolées. 

Étude parue en 2013.
Consulter l’étude ici.

L’engagement bénévole des seniors – France Bénévolat

Dans son étude de 2016, France Bénévolat révèle qu’un tiers des bénévoles en structures associatives a plus de 65 ans, un engagement en baisse comparé à l’étude de 2010. Trois hypothèses sont avancées : les nouveaux retraités se sentiraient moins redevables, ils seraient partagés entre la solidarité « externe » et familiale et globalement l’utilité des seniors ne serait pas assez valorisée. Pourtant, la participation des retraités à des activités socialement utiles est doublement positive avec pour les seniors, le maintien ou le retissage de liens sociaux, et  pour la collectivité, les effets de la solidarité.
Après le rappel des enjeux liés à l’implication des seniors, l’autres étude parue en 2015 délivre les conditions et les types de transitions travail/retraite favorisant l’engagement dans le bénévolat ainsi que des recommandations d’actions à mener. 

L’étude « L’engagement bénévole en France de 2010 à 2016 » est parue en 2016. 
Consulter l’étude ici.

L’étude «  L’Engagement bénévole des seniors : une implication réfléchie ! » parue en 2015.
Consulter l’étude ici.

Combattre l’isolement social - Cese

Vieillissement, précarité, éloignement... En France, l’isolement social concerne plus d’un Français sur dix et 1,2 million de personnes âgées de plus de 75 ans. Son impact sur la santé et la perte d’autonomie étant avéré, le Conseil économique, sociale et environnementale (CESE) invite à mettre en place des actions destinées à mieux en comprendre les mécanismes. Il recommande pour combattre le mal-être et les souffrances physiques et psychiques qu’il génère, de coordonner les actions de l’entourage et des volontaires avec celles des professionnels et des institutions. Ces nouvelles organisations permettraient aux personnes isolées de s’insérer à nouveau dans la vie collective. Enfin le CESE préconise de placer la lutte contre l’isolement au rang de grande mobilisation nationale afin de prévenir l’isolement au sein des familles, dans le monde du travail et dans les parcours éducatifs et de formation.

Rapport paru en 2017
Consulter le rapport ici.

Cela peut également vous intéresser

window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'DC-10976939'); gtag('event', 'conversion', { 'allow_custom_scripts': true, 'send_to': 'DC-10976939/invmedia/pourb0+standard' });