Des écrans oui, mais pas trop !
cross mark
bien bien-white vieillir à ma manière

Découvrez des articles et des conseils sur mesure !

-

Répondez à 4 questions, et nous vous proposerons des contenus adaptés à vos besoins et vos attentes...

A- A+

Postez votre témoignage
var tag = new ATInternet.Tracker.Tag(); var visitorMode = tag.privacy.getVisitorMode(); if (typeof(visitorMode) !== "undefined") { if (readCookie("tarteaucitron").search("atinternetcnil=true") > "0") { tag.privacy.setVisitorMode('cnil', 'exempt'); // Visiteur défini en Exempt tag.privacy.extendIncludeBuffer('s2'); tag.page.send({ name:"Des écrans oui, mais pas trop !", level2:'Grand public' }); tag.dispatch(); } } var tag = new ATInternet.Tracker.Tag(); tag.privacy.setVisitorOptout(); // Visiteur défini en Opt-Out tag.privacy.extendIncludeBuffer('s2'); tag.page.send({ name:"Des écrans oui, mais pas trop !", level2:'Grand public' }); tag.dispatch();

Des écrans oui, mais pas trop !

Aujourd’hui, le numérique occupe une grande place dans notre vie de tous les jours. Cependant, soyons vigilants car notre engouement pour ces technologies n’est pas sans risque ! Le temps d’exposition face aux écrans peut avoir des conséquences importantes sur notre santé.

Tablettes, smartphones, ordinateurs, permettent de nous simplifier le quotidien, de garder contact avec nos proches, de nous divertir, d’obtenir rapidement des informations, d’acheter en ligne, etc. Cependant, face à l’abondance des programmes télévisés et des contenus disponibles depuis son ordinateur ou son téléphone, il est parfois compliqué de modérer le temps passé devant les écrans. La crise sanitaire a d’ailleurs amplifié le phénomène d’hyperconnexion et ainsi augmenté le risque de sédentarité. Alors, pour rester en bonne santé, il est primordial d’adopter les bons réflexes face aux écrans !

Les séniors de plus en plus connectés

Contrairement aux idées reçues, toutes les générations utilisent les nouvelles technologies. En quelques années, la majorité des séniors ont surmonté leurs réticences face aux outils numériques. Ils sont ainsi de plus en plus nombreux à être connectés et à passer du temps devant les écrans :

  • 94 % des 55-75 ans possèdent un ordinateur et 60 % un smartphone.
  • 1 personne de plus de 70 ans sur 2 passe plus de 21 heures par semaine devant son écran de télévision.

Les nouvelles technologies offrent des avantages indéniables pour s’ouvrir sur le monde

Cela ne fait plus de doute, les nouvelles technologies de l'information et de la télécommunication apportent beaucoup de confort dans nos vies. Nous pouvons ainsi :

  • accéder à l’actualité et à une multitude de divertissements et de loisirs grâce à internet ou à la télévision ;
  • communiquer à distance avec nos proches grâce aux outils de messagerie et aux téléphones ;
  • consulter des médecins ou des professionnels de santé sans avoir à se déplacer grâce aux téléconsultations ;
  • acheter sans se déplacer grâce à internet ;
  • etc.

Une exposition prolongée devant les écrans peut nuire à notre santé

Cependant, une exposition trop importante aux écrans accentue la sédentarité, c’est-à-dire le fait de rester en position assise ou allongée en dehors des périodes de repas et de sommeil. Or, la sédentarité n’est pas sans danger.

Selon l’OMS, la sédentarité a un impact sur l’espérance de vie puisqu’elle est le quatrième facteur de risque de mortalité dans le monde. Elle multiplie par deux le risque de maladie cardiovasculaire, de diabète, d’obésité. Elle accroit également les risques de cancer du côlon, de troubles lipidiques, d’ostéoporose, d’hypertension artérielle, de dépression et d’anxiété. Elle peut également contribuer aux problèmes articulaires, de circulation du sang, à la réduction de la masse musculaire et aux chutes.

Par ailleurs, si les écrans parviennent à nous rapprocher de nos familles ou de nos amis qui habitent à plusieurs kilomètres de chez nous, ils peuvent également contribuer à un appauvrissement relationnel en cas de pratique excessive.

L’enjeu est donc de trouver le bon dosage entre les moments « virtuels » et « réels ».

Les réflexes à adopter pour un bon usage des écrans : se modérer et bouger !

Afin de faire bon usage des écrans, il est important de se modérer dans notre utilisation et de bouger pour être bien dans sa tête et dans son corps. Quelques réflexes à adopter pour favoriser le mouvement :

  • utiliser des alarmes pour nous aider à interrompre nos activités sur des écrans ;
  • être plus actif au quotidien : marcher, mais aussi multiplier les occasions de bouger dans la vie de tous les jours (faire le ménage, bricoler, jardiner, danser…) ;
  • faire des pauses actives régulièrement lorsque l’on regarde la télévision. Par exemple, profiter des coupures publicitaires pour se lever et marcher ou faire quelques exercices de renforcement musculaire ou des étirements ;
  • s’imposer des moments de rencontres physiques avec des personnes (aller faire ses courses, parler à ses voisins, etc.).


Avec un usage éclairé du numérique, les nouvelles technologies continueront d’être de véritables opportunités pour s’ouvrir au monde sans altérer notre santé.

le saviez vous le saviez vous

Si les écrans deviennent une source d’angoisse voire de souffrance, cela peut signifier que l’on a perdu le contrôle et qu’il est nécessaire d’agir.

Des professionnels peuvent vous accompagner et vous aider à retrouver un usage maitrisé des écrans. Si besoin, consultez les contacts utiles.

Des écrans oui, mais pas trop ! : cela peut également vous intéresser

window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'DC-10976939'); gtag('event', 'conversion', { 'allow_custom_scripts': true, 'send_to': 'DC-10976939/invmedia/pourb0+standard' });