cross mark
bien bien-white vieillir à ma manière

Découvrez des articles et des conseils sur mesure !

-

Répondez à 4 questions, et nous vous proposerons des contenus adaptés à vos besoins et vos attentes...

A- A+

Postez votre témoignage

Les témoignages - Sophie, 61 ans et Karim, 64 ans

Sophie et Karim vivent une nouvelle relation de couple depuis 3 ans. Dans l’intimité, ils ont appris à s’accepter tels qu’ils sont, avec un corps qui change, des petites pannes de temps en temps. Mais un désir qui reste intact.

« Accepter mon corps », Sophie

Ce que j’apprécie dans les rapports amoureux, c’est la tendresse et les moments câlins… Il m’arrive d’ailleurs d’en prendre l’initiative, mais il m’a fallu avant faire un travail sur moi, accepter le fait que mon corps se soit modifié au fil des ans et comprendre que, tel qu’il est, il peut susciter l’émotion et le désir. Ça a été pour moi une sorte de libération qui m’a redonné confiance en moi et a renforcé mon estime de soi. Depuis trois ans, je vis un grand amour avec Karim et, même si nous tenons à vivre chacun chez soi, nous avons des projets en commun, ce qui est très épanouissant. Il peut nous arriver d’avoir des petits soucis sexuels… Moi, je souffrais d’un manque de lubrification vaginale qui rendait les rapports douloureux. Ma gynécologue m’a prescrit un traitement hormonal qui a résolu le problème.

« Une intimité très tendre », Karim

Sophie n’a pas à s’en faire… À mes yeux, son corps est beaucoup plus beau que celui d’une jeune fille de 20 ans… Parce que c’est un corps qui a vécu et pour lequel j’ai un immense respect. Je ne fais aucun mystère du fait qu’il peut m’arriver d’avoir des pannes et que j’ai parfois besoin de prendre un médicament qui stimule l’érection. Mais, auparavant, j’ai consulté mon médecin traitant. Je lui ai aussi parlé de mes pannes épisodiques et il m’a envoyé chez un urologue, lequel m’a prescrit un traitement vasodilatateur qui m’a vraiment aidé. Et même si l’érection n’est pas toujours au rendez-vous, nous avons une intimité très tendre et une sexualité épanouie, qui est un véritable gage de bonheur.

facebook-img twitter-img twitter-img twitter-img

Les témoignages - Sophie, 61 ans et Karim, 64 ans : cela peut également vous intéresser

CHEZ SOI

Repenser son cadre de vie
En savoir plus

DANS MA TÊTE

Penser à soi : le bon moment
En savoir plus