Recevoir chez soi procure en général une grande joie : celle de partager un temps précieux avec des gens que l’on apprécie et que l’on apprend ainsi à mieux connaître. Et nul besoin d’être un chef étoilé pour régaler ses convives ! La simplicité est souvent préférable et appréciée, l’important étant de faire plaisir et se faire plaisir, sans pression.

Avec le passage à la retraite et l’avancée en âge, les relations peuvent se faire plus rares et moins soutenues. Or le maintien de liens sociaux est essentiel pour bien vieillir, en aidant à rester actif, à entretenir sa mémoire… Recevoir chez soi est l’un des leviers pour développer ses interactions avec les autres. D’autant qu’une invitation en entraîne souvent une autre…

Vous pouvez recevoir votre famille, même éloignée, mais aussi inviter des voisins, des membres des clubs ou associations que vous fréquentez, d’anciens collègues… Lancez vos invitations en tenant compte de la capacité de votre logement, afin de garantir un accueil et des échanges de qualité, en plus du confort de chacun.

Pour le déjeuner ou le dîner

Plusieurs formules sont par ailleurs possibles, selon vos compétences, vos moyens et vos envies. Vous souhaitez recevoir autour d’un déjeuner ou d’un dîner ? Opter pour un plat unique, de préférence préparé à l’avance, vous facilitera la tâche. Pensez à consulter vos livres de recettes ou l’un des nombreux sites de cuisine sur internet pour trouver l’inspiration et vous laisser guider pas à pas. N’hésitez pas non plus à demander de l’aide à vos invités : certains d’entre eux ont peut-être des talents de cuisinier et du temps pour vous prêter main forte.
Si vous ne voulez pas ou ne pouvez pas cuisiner, vous pouvez acheter dans le commerce des plats cuisinés, frais ou surgelés, qui raviront tout autant vos invités. Ou même commander des pizzas !

L’apéritif dînatoire, voire participatif

L’apéritif dînatoire offre une alternative plus « décontractée », qui consiste à proposer une diversité d’amuse-bouche salés et sucrés, de sorte qu’il y en a pour tous les goûts. Idéal quand on ne connaît pas les préférences gustatives de ses convives ! Là aussi, vous pouvez les réaliser vous-même ou vous fournir chez les commerçants… ou bien encore demander à tout le monde de participer. Ce procédé présente de multiples avantages : chacun apporte ce qu’il veut – en général, ce qu’il aime –, la table gagne en variété et permet de découvrir de nouvelles recettes, de goûter d’autres saveurs… La participation de chacun permet aussi, au passage, de recevoir à moindres frais tout en préservant la convivialité et le partage.

Et pourquoi pas un goûter ?

Enfin, n’oubliez pas le goûter. Ce moment de la journée se prête également aux invitations, autour de gâteaux, brioches et autres viennoiseries, agrémentés de boissons chaudes ou froides selon la saison. L’objectif étant, dans tous les cas, de se réunir pour profiter de quelques heures en agréable compagnie.