Forme et bien-être au quotidien : les gestes de prévention
cross mark
bien bien-white vieillir à ma manière

Découvrez des articles et des conseils sur mesure !

-

Répondez à 4 questions, et nous vous proposerons des contenus adaptés à vos besoins et vos attentes...

A- A+

Postez votre témoignage
var tag = new ATInternet.Tracker.Tag(); var visitorMode = tag.privacy.getVisitorMode(); if (typeof(visitorMode) !== "undefined") { if (readCookie("tarteaucitron").search("atinternetcnil=true") > "0") { tag.privacy.setVisitorMode('cnil', 'exempt'); // Visiteur défini en Exempt tag.privacy.extendIncludeBuffer('s2'); tag.page.send({ name:"Forme et bien-être au quotidien : les gestes de prévention", level2:'Grand public' }); tag.dispatch(); } } var tag = new ATInternet.Tracker.Tag(); tag.privacy.setVisitorOptout(); // Visiteur défini en Opt-Out tag.privacy.extendIncludeBuffer('s2'); tag.page.send({ name:"Forme et bien-être au quotidien : les gestes de prévention", level2:'Grand public' }); tag.dispatch();

Forme et bien-être au quotidien : les gestes de prévention

Prendre soin de soi, avoir une bonne hygiène de vie, c’est important pour se sentir bien dans son corps et dans sa tête, mais aussi pour ses relations avec les autres.

Les consultations incontournables

Le médecin traitant est le médecin qui vous connaît le mieux et auquel vous vous adressez en priorité pour vos questions et problèmes de santé. Son rôle est essentiel aussi pour vous aider à vous orienter vers d'autres professionnels en cas de nécessité.
Il est le garant de la compatibilité entre différents traitements. Il vous soigne et vous aide aussi à préserver votre santé en procédant aux vaccinations et aux dépistages. Par ailleurs, vous pouvez bénéficier d’examens de santé gratuits, proposés selon le régime d’affiliation : les Instants Santé de la MSA, les Bilans Santé Retraite de la Sécurité sociale-Indépendants et les Bilans de Santé du régime général (Assurance maladie).


Suite à une période d’inactivité, il est fortement recommandé de consulter son médecin traitant avant de débuter ou de reprendre une activité physique (danse, promenades, jeux en plein air, …). Votre médecin pourra faire avec vous le point sur votre état de santé. En fonction d'éventuelles contre-indications détectées et des risques médicaux encourus, il vous donnera de précieux conseils et vous orientera vers des activités adaptées à vos capacités physiques.


En prenant de l’âge, il arrive que nous soyons confrontés à des problèmes de vue, d’audition ou de dentition qui peuvent avoir des répercussions sur notre vie quotidienne et notre bien-être. Aussi, il est nécessaire de rester vigilant et de consulter régulièrement.


• La vue : plusieurs pathologies du vieillissement oculaire, telles que la cataracte, la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) ou le glaucome, peuvent apparaître. Pour les déceler et ajuster la correction des lunettes, une visite régulière chez l’ophtalmologiste est à prévoir.


• L’audition : si on augmente le son de la radio, si on fait répéter ses interlocuteurs, c’est qu’il y a un problème de perte auditive. Il faut en parler à ses proches pour éviter de s’isoler, mais aussi consulter un ORL qui préconisera des aides auditives adaptées à votre cas et vous proposera des solutions, telles que le casque pour la télévision, ou peut-être des séances d’orthophonie.


• L’hygiène bucco-dentaire : la dentition est un capital à préserver pour rester en bonne santé. Quelques règles sont à respecter : bien brosser ses dents (et nettoyer ses prothèses), manger équilibré en limitant les sucres et consulter au moins une fois par an son chirurgien-dentiste pour un examen complet de la bouche (dents, gencives, muqueuses, prothèses…) sans attendre d’avoir mal et même si l’on n’a plus de dents. En vieillissant, des lésions indolores mais à surveiller peuvent apparaître. Et certaines infections dentaires peuvent avoir des répercussions sur tout l’organisme (cœur, poumon…). 

 

Les gestes de prévention

Parallèlement, il est important de ne négliger aucune action de prévention et la première d’entre elles, c’est la vaccination. Vérifiez que vous êtes à jour de vos vaccinations contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP tous les 10 ans à partir de 65 ans). Et n’oubliez pas, tous les ans à l’automne, le vaccin contre la grippe protégeant contre cette maladie qui est loin d’être inoffensive. Pour les personnes âgées de 65 ans et plus le vaccin est intégralement pris en charge par leur caisse d’assurance maladie. La vaccination contre le pneumocoque est également recommandée pour les personnes à risque, de même la vaccination contre la coqueluche pour les grands-parents amenés à être en contact étroit et durable avec un nourrisson de moins de 6 mois (dans ce dernier cas, il s’agit surtout de protéger les nourrissons trop jeunes pour être eux-mêmes protégés par la vaccination).  Enfin, entre 65 et 74 ans, il vous sera proposé une vaccination contre le zona.
Par ailleurs, pour prévenir l’ostéoporose, notre organisme a besoin de vitamine D dont le soleil est un grand pourvoyeur. Mais pendant les longs mois d’hiver ou lorsqu’on sort peu, notre corps n’est pas en contact avec les rayons du soleil et il est donc nécessaire de prendre de la vitamine D en ampoule. Un régime privilégiant certains aliments, tels que le foie, les œufs, le beurre, les laitages, peut être recommandé.
Et pour continuer à marcher sans ressentir de la gêne ou des douleurs, pensez à voir un(e) podologue qui surveillera vos pieds et vous proposera peut-être des semelles. Des soins de pédicure peuvent aussi vous être utiles. Si vous souhaitez en savoir davantage à ce sujet, vous pouvez consultez la rubrique "Prendre soin de ses pieds" du portail national d'information pour les personnes âgées et leurs proches.

 

Une bonne hygiène de vie pour rester en forme plus longtemps

Cependant, la prévention va de pair avec une bonne hygiène de vie. Ainsi, avoir une alimentation équilibrée et s’adonner à une activité physique régulière permet de réduire les risques de maladies, notamment cardio-vasculaires.
Si vous fumez, sachez qu’il n’est jamais trop tard pour arrêter la consommation de tabac et en tirer des bénéfices en termes de santé. Pour un sevrage réussi et en douceur, vous pouvez vous faire aider par votre médecin ou par un tabacologue ou encore bénéficier du suivi de Tabac Info Service. Il en va de même pour l’alcool, il est recommandé de ne pas consommer plus de 10 verres par semaine et pas plus de 2 verres par jour que l'on soit une femme ou un homme.
Si vous souhaitez en savoir davantage sur l’addiction au tabac et à l’alcool, leurs méfaits et la manière de s’en défaire, rendez-vous à la rubrique « Dépistage » où un médecin vous informera. Contactez le 3989 (tabac) ou le 0 980 980 930 (alcool) pour pouvoir parler à un tabacologue ou avoir des informations sur l’alcool.

 

La vaccination contre la Covid-19

Le vaccin contre la Covid-19 est un des moyens de faire face au virus. En l’état des connaissances, les vaccins aujourd’hui disponibles réduisent la sévérité des symptômes et la mortalité, et semblent réduire la contagiosité. Disponibles en Europe depuis le 27 décembre 2020, les vaccins ne sont pas obligatoires et sont pris en charge par l’Assurance maladie. 

En France, la vaccination a été ouverte au départ en priorité aux professionnels de santé et aux personnes présentant un risque de développer des formes graves de la maladie : les seniors de plus de 70 ans, les résidents en ehpad, les malades atteints de certaines pathologies etc. 

Les populations prioritaires s’élargissent progressivement : mi-avril 2021, toutes les personnes de plus de 55 ans, les femmes enceintes, les personnes de plus de 18 ans avec des pathologies graves, les 50-54 ans avec des comorbidités…

Savoir si vous êtes éligible à la vaccination est possible en quelques secondes sur solidarites-sante.gouv.fr ou sur l’application TousAntiCovid.

Vous souhaitez vous faire vacciner ? Prenez rendez-vous sur sante.fr, sur l’application TousAntiCovid ou par téléphone en appelant le numéro vert 0 800 009 110 (service et appels gratuits), service ouvert 7 jours/7 de 6h à 22h). Vous serez ensuite dirigé vers le centre de vaccination sélectionné.

Pour les personnes de plus de 55 ans, il est également possible de se rendre pour certains vaccins chez le médecin traitant, le médecin du travail, le pharmacien ou le cabinet d‘infirmier. Enfin, il est possible de se faire vacciner sur son lieu de soin.

Vous ne pouvez pas vous déplacer ou vous souhaitez vous faire vacciner à domicile ? Vous pouvez vous renseigner auprès de votre mairie ou de votre Conseil départemental. Certains acteurs locaux proposent des solutions de proximité (centres mobiles de vaccination, équipes mobiles ou bus de vaccination notamment).

A ce jour, la réduction de la contagiosité avec la vaccination n’est pas encore certaine. Pour cette raison, il reste recommandé de poursuivre le respect des gestes barrières même vacciné.

Pour en savoir plus sur la vaccination en général, visionnez la conférence « Se faire vacciner ? Je m’informe, j’interroge, je choisis ! » organisée par le Gérontopôle Auvergne Rhône-Alpes le 4 février 2021.

Retrouvez toutes les réponses à vos questions sur la vaccination sur le site solidarites-sante.gouv.fr et sur le site de vaccination-info-service : COVID-19.

 

Pass sanitaire - Covid-19 : ce qu’il faut savoir

Le pass sanitaire mis en place dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19 accompagne et pérennise la réouverture du pays. Il permet, en complément des mesures et des protocoles sanitaires, la poursuite ou la reprise de toutes les activités de notre vie quotidienne, en limitant les risques de circulation du virus et la pression sur le système de soins. Il facilite également la mise en œuvre des contrôles sanitaires aux frontières au sein de l’Union européenne.

Qu’est-ce que le pass sanitaire ?

Pour être valide, le pass sanitaire doit présenter l’une des trois preuves suivantes :

  • soit un certificat de vaccination complète ;
  • soit un certificat de test négatif datant de moins de 72 heures ;
  • soit un certificat de test positif datant d’au moins 11 jours et moins de 6 mois, qui vaut comme preuve de rétablissement.
     

Où le pass sanitaire est-il obligatoire ?

Depuis le 9 août et jusqu’au 15 novembre 2021, le pass sanitaire s’applique pour :

  • Les bars et restaurants, y compris en terrasse ;
  • Les foires, les salons et les séminaires professionnels ;
  • Les services et les établissements de santé, sociaux et médico sociaux, pour les personnes qui accompagnent ou qui rendent visite aux patients et usagers qui y sont accueillis, ainsi que pour celles qui viennent recevoir des soins programmés. Cette mesure ne s’applique pas aux cas d’urgence ;
  • Les déplacements en France de longue distance, en avion (vols intérieurs), en train (TGV, Intercités, trains de nuit) et en autocar (cars interrégionaux) ;
  • Certains grands magasins et centres commerciaux de plus de 20 000 m², sur décision du préfet du département.

Plus d’informations sur les situations concernées sur le site du Gouvernement

Qui doit présenter un pass sanitaire ?

  • Toutes les personnes de plus de 18 ans, ainsi que les touristes étrangers.
  • Les jeunes de 12 à 17 ans à compter du 30 septembre.
     

Comment obtenir son pass sanitaire ?

Pour obtenir votre pass sanitaire, deux solutions :

Il est conseillé de télécharger sur son smartphone l’application mobile TousAntiCovid : vous pourrez intégrer et conserver les preuves demandées dans la partie « carnet ». Ces documents peuvent aussi être présentés au format papier ou PDF.
Plus de détails sur le pass sanitaire et les modalités d’obtention sur le site du Gouvernement

Où obtenir mon attestation de vaccination ?

Vous pouvez retrouver votre attestation de vaccination sur le téléservice de l’Assurance Maladie.
Plus de détails sur l’attestation de vaccination certifiée sur le site de l’Assurance Maladie et le site de la MSA

 

La bonne idée La bonne idée

Vos ressources étant faibles, vous n’avez pas de complémentaire santé ? Ou vous avez du mal à payer votre cotisation ?

Sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d’une aide au paiement de votre complémentaire santé. Faites une simulation sur www.ameli.fr ou sur www.msa.fr.
 

le saviez-vous ?

Que vous soyez piéton, cycliste ou automobiliste, il est vital d’avoir une bonne perception de l’environnement pour vous déplacer en toute sécurité. La Prévention routière organise des ateliers près de chez vous pour tester vos sens, vos réflexes et votre connaissance des nouvelles règles.

Forme et bien-être au quotidien : les gestes de prévention : cela peut également vous intéresser

DANS MON CORPS

Les bienfaits d'une alimentation équilibrée
En savoir plus

DANS MON CORPS

Dépister pour veiller à sa santé
En savoir plus
window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'DC-10976939'); gtag('event', 'conversion', { 'allow_custom_scripts': true, 'send_to': 'DC-10976939/invmedia/pourb0+standard' });