A- A+

1 Accueillir les nouveaux résidents

La loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement (ASV) du 28 décembre 2015 (article 10) a pour ambition de repositionner les résidences autonomie comme acteur essentiel de la prévention de la perte d’autonomie. Il s’agit de promouvoir et de renforcer le rôle et la place des résidences autonomie dans le panel des habitats alternatifs pour apporter une réponse adaptée au besoin d’habitat et de services aux personnes âgées mais également rompre l’isolement et développer une culture de prévention et d’autonomie. L’objectif de la modernisation de cette offre vise à accompagner les personnes âgées dans leur parcours de vie en déployant une stratégie de prévention de la perte d’autonomie avec une ouverture aussi sur la cité en associant les personnes extérieures.

Cette nouvelle dénomination « résidences autonomie » se traduit par plusieurs mesures dans la loi ASV : 

  1. l’inscription dans la loi de la mission de prévention de la perte d’autonomie des résidences autonomie ; 
  2. l’instauration de prestations minimales concourant à la prévention de la perte d’autonomie à fournir dans un délai de 5 ans, soit au plus tard pour le 1er janvier 2021 ; 
  3. la création d’un forfait autonomie destiné à financer des actions individuelles ou collectives de prévention de la perte d’autonomie ; 
  4. la mise en place de nouvelles règles relatives aux publics accueillis permettant l’admission en résidence autonomie, de personnes en perte d’autonomie pour promouvoir cette offre auprès des personnes âgées, basées sur une meilleure coordination avec les intervenants extérieurs et, dans le cadre d’un projet à visée intergénérationnelle, l’accueil de personnes handicapées, d’étudiants ou jeunes travailleurs (maximum 15% de la capacité autorisée) ; 
  5. l’harmonisation et la simplification des dispositions entre le Code de la construction et de l’habitation (CCH) et le Code de l’action sociale et des familles (CASF) relatives aux logements foyers (délai de préavis pour la résiliation des contrats de séjour, règlement intérieur…).

Les actions individuelles ou collectives de prévention de la perte d'autonomie portent notamment sur le maintien ou l'entretien des facultés physiques, cognitives, sensorielles, motrices et psychiques, la nutrition, la diététique, la mémoire, le sommeil, les activités physiques et sportives, l'équilibre et la prévention des chutes, le repérage et la prévention des difficultés sociales et de l'isolement social, le développement du lien social et de la citoyenneté, l'information et le conseil en matière de prévention en santé et de l'hygiène ainsi que la sensibilisation à la sécurisation du cadre de vie et le repérage des fragilités. 

Focus sur les prestations minimales 

Selon l’annexe 2 – 3 – 2 du décret du 26 mai 2016 relatif aux résidences autonomie, les prestations minimales, individuelles ou collectives, délivrées par les résidences autonomie sont les suivantes : 

  • Prestations d'administration générale : gestion administrative de l'ensemble du séjour, notamment l'état des lieux contradictoire d'entrée et de sortie et élaboration et suivi du contrat de séjour, de ses annexes et ses avenants. 
  • Mise à disposition d'un logement privatif, au sens de l'article R. 111-3 du code de la construction et de l'habitation, comprenant en sus des connectiques nécessaires pour recevoir la télévision et installer le téléphone. 
  • Mise à disposition et entretien de locaux collectifs en application de l'article R. 633-1 du code de la construction et de l'habitation. 
  • Accès à une offre d'actions collectives et individuelles de prévention de la perte d'autonomie au sein de l'établissement ou à l'extérieur de celui-ci. 
  • Accès à un service de restauration par tous moyens. 
  • Accès à un service de blanchisserie par tous moyens.
  • Accès aux moyens de communication, y compris Internet, dans tout ou partie de l'établissement. 
  • Accès à un dispositif de sécurité apportant au résident 24h/24 une assistance par tous moyens et lui permettant de se signaler. 
  • Prestations d'animation de la vie sociale : accès aux animations collectives et aux activités organisées dans l'enceinte de l'établissement et organisation des activités extérieures. 

L’accueil des résident-e-s représente une première opportunité de présenter les activités de préservation de la vie sociale et de l’autonomie. Ainsi peuvent être intégrées dans le processus de bienvenue la remise d’une affiche/plaquette d’information et la mise à disposition en libre accès d’un flyer d’information sur les activités proposées.

L’affiche / plaquette d’information est un document format A4, recto verso qui a vocation à inciter les résidents à participer aux activités. Ce document a été conçu pour un double usage : recto verso, il constitue une plaquette d’information à insérer dans le livret d’accueil du résident et/ou à lui remettre directement. Considéré en recto seul, il devient une affiche à coller sur les murs des résidences pour informer et motiver. Les professionnels apprécieront l’un ou l’autre usage selon les lieux et situations.

Cet outil rappelle aux résident-e-s l’intérêt des activités, propose des exemples de thématiques, le tout illustré de témoignages.

Le flyer est un 4 pages format A5 plié qui peut être disposé dans tous les lieux de passage, à l’accueil des résidences, des CCAS ou de toutes autres structures accessibles aux personnes âgées.

Cet outil rappelle aux résident-e-s l’intérêt des activités, propose des exemples de thématiques, le tout illustré de témoignages. Grâce à des champs modifiables dans le PDF téléchargeable, le nom du responsable et les coordonnées de la résidence autonomie peuvent être indiqués.

Cela peut également vous intéresser