A- A+

Vieillir normalement ? Une impossibilité

En 2050, un tiers des Français aura plus de 60 ans. Mais la grande révolution démographique est prévue en 2027 : les baby-boomers atteindront alors 85 ans et plus, synonyme d'une très forte augmentation du nombre de personnes dépendantes. Les évolutions du corps liées à l'avancée en âge sont variables selon les individus, et les structures gérontologiques médico-sociales doivent s'adapter selon des dimensions physiologiques, psychologiques et sociales de leur patient. Face à cet enjeu de société, le Gilles Berrut, professeur au Centre hospitalier universitaire de Nantes, revient sur les différents instruments dont dispose la recherche scientifique pour analyser les changements de société induits par le vieillissement de la population, pour favoriser l'anticipation médicale et l'accompagnement des personnes âgées. Réalisée par l’université de Nantes, la vidéo livre les concepts du vieillissement. Gilles Berrut s’interroge par ailleurs sur le « vieillir normalement » pour constater que c’est impossible, car les évolutions du corps liées à l'avancée en âge sont variables selon les individus.

Émetteur : Web TV de l’université de Nantes

Destinataires : Professionnels de la santé, du social et de l’éducation ; les relais d’information et les décideurs

Durée : 99 min

Parution : 2015

Cela peut également vous intéresser