cross mark
bien bien-white vieillir à ma manière

Découvrez des articles et des conseils sur mesure !

-

Répondez à 4 questions, et nous vous proposerons des contenus adaptés à vos besoins et vos attentes...

A- A+

Postez votre témoignage

À tout âge, on peut continuer à apprendre

Connaissez-vous toutes les possibilités qui s’offrent à vous pour enrichir vos connaissances ? Répondez par oui ou par non et découvrez les activités qui vous correspondent le mieux.

À tout âge et plus encore à la retraite, il est utile et stimulant pour le cerveau de continuer à apprendre. De nombreuses possibilités s’offrent à vous. Peut-être en avez-vous expérimenté quelques-unes, peut-être en existe-t-il d’autres auxquelles vous n’avez pas pensé ? À vous de jouer !

Réponse :

Découvrez-vous des talents en concrétisant une passion qui était sous-jacente depuis un moment, en vous lançant dans un projet personnel ou en  vous initiant aux nouvelles technologies : chez vous sur Internet, dans des ateliers de groupe ou avec l’aide des plus jeunes. Plus qu’un passe-temps, ces activités stimulent l’échange, la curiosité et l’esprit créatif.

Réponse :

Chanter, écouter de la musique, jouer d’un instrument sont des activités particulièrement relaxantes, qui procurent détente et émotions. Elles sont très intéressantes aussi pour stimuler l’activité cérébrale : la mémoire (se rappeler des paroles), la coordination des mouvements (battre la mesure), la vivacité intellectuelle (comprendre le rythme, lire les notes de musique).

Réponse :

Lieux d’échanges et de rencontre, ils permettent d’apprendre les uns des autres et valorisent l’estime de soi ; la vie sociale, les relations avec les autres sont des facteurs d’équilibre et d’épanouissement. C’est aussi l’occasion de faire de nouvelles connaissances. Tout cela a un impact positif sur la santé et le moral, de nombreuses études le prouvent.

Réponse :

N’hésitez pas à vous lancer ! C’est peut-être l’occasion d’assumer des responsabilités qu’on n’a pas toujours eues dans sa vie professionnelle ou qu’on n’a plus au moment de la retraite. Et par ce biais se découvrir des compétences : planifier les sorties, gérer la logistique, entretenir un réseau, mais aussi faire preuve d’entraide en intégrant des personnes que l'on sait isolées. 

Réponse :

Vos motivations peuvent être multiples : apprendre, vous perfectionner, obtenir un diplôme… mais il y a toujours, à la clé, un challenge à relever et au final, la fierté d’avoir atteint son but ! En dehors de l’apprentissage des langues, il existe une multitude d’autres possibilités de cours. À suivre chez vous via Internet ou dans des universités de tous les âges ; les cours collectifs sont très stimulants et permettent d’apprendre aussi des autres !

Réponse :

On apprend beaucoup au contact des jeunes et réciproquement. Partager des connaissances, avoir des activités en commun, au sein de la famille ou bien en dehors, à travers des associations (journées des associations de la mairie, maisons des associations, www.francebénévolat.org) ou tout simplement en s’impliquant dans les activités de votrequartier sontautant d’occasions d’échanges valorisants et très enrichissants.

Réponse :

Partager son expérience et son savoir-faire, à travers le tutorat par exemple, permet d’assumer un nouveau rôle dans la société et de ne pas ressentir de rupture brutale au moment du passage à la retraite. Cela oblige aussi à rester au fait de l’actualité dans son domaine d’activité, ce qui valorise l’identité sociale. Les personnes qui ont des activités bénévoles se disent en meilleure santé et satisfaites de leur vie.

facebook-img twitter-img twitter-img twitter-img