cross mark
bien bien-white vieillir à ma manière

Découvrez des articles et des conseils sur mesure !

-

Répondez à 4 questions, et nous vous proposerons des contenus adaptés à vos besoins et vos attentes...

A- A+

Postez votre témoignage

Les astuces pour accueillir un jeune

Je souhaite trouver une association pour accueillir un jeune chez moi ?

Une association est liée à un territoire (quartier, ville, département) : vous pouvez vous renseigner auprès des acteurs locaux comme les mairies, les Clic, les CCAS… pour savoir celle(s) qui existent près de chez vous.

Vous pouvez aussi signaler votre projet d’accueillir un jeune en mobilité Erasmus sur le site du service proposé par l’Assurance retraite : www.toitplusmoi.eu. Après avoir indiqué votre nom, adresse et mail, une association locale vous propose un rendez-vous pour venir chez vous. Ensemble, vous regarderez si le logement convient et vous envisagerez toutes les modalités pratiques de cette cohabitation.  Le jeune vous contactera alors par la plateforme et vous pourrez échanger sur son arrivée.

Quels sont les aspects concrets à étudier ensemble ?

Le jeune doit disposer d’une chambre dans laquelle il puisse vivre et travailler, avec  un lit, un bureau, et un accès  internet, indispensable aujourd’hui. Les espaces communs (cuisine, salon, salle-de-bains, WC) sont à partager. Le jeune dispose d’une clé du logement. Le senior et le jeune s’informent de leurs absences éventuelles.

Chacun fait sa cuisine, ce qui ne vous empêche pas, lorsque vous le souhaitez, de partager un repas ou de programmer des sorties ensemble. L’objectif est l’ouverture à l’autre, la rencontre, l’échange de savoirs culturels, technologiques…

Même si on a souhaité partager son logement, on peut rencontrer des difficultés. Comment faire ?

Toute relation humaine permet d’apprendre, car nous sommes tous différents. L’un apprécie tel type de cuisine, l’autre est à l’aise avec tels vêtements. L’important est de garder un esprit curieux et bienveillant par rapport à ces différences, d’échanger sur ce qui vous distingue, de veiller à vous comprendre. N’hésitez pas à signaler au jeune si une chose vous chiffonne. Et en cas de vraies difficultés, l’association est là pour faire la médiation.

L’équipe de Toit+moi

facebook-img twitter-img twitter-img twitter-img