cross mark
bien bien-white vieillir à ma manière

Découvrez des articles et des conseils sur mesure !

-

Répondez à 4 questions, et nous vous proposerons des contenus adaptés à vos besoins et vos attentes...

A- A+

Postez votre témoignage

Le plaisir au bout de la fourchette

Les conseils de Margot et Paul, un vrai régal surtout quand il s’agit de plaisirs culinaires. Des produits frais, des recettes variées et le bonheur de partager. À table !

Paul et Margot, deux employés d'une imaginaire "Agence des réponses bien vieillir", répondent avec sérieux, mais aussi avec malice, aux interrogations des seniors, en donnant de nombreux conseils pour bien avancer en âge.

Où puis-je trouver de l’inspiration pour varier les plats ?

Utilisez davantage d’aromates type ail, persil, basilic… et d’épices comme les piments ou le curry en vous laissant guider par des cuisines du monde par exemple. En la matière, internet est une ressource inépuisable. Pour des recettes diverses et équilibrées, consultez « La fabrique à menus » du site www.mangerbouger.fr. Vous pouvez aussi participer aux activités culinaires organisées par des associations sociales et culturelles près de chez vous. Renseignez-vous à la mairie, auprès de votre régime de retraite et des maisons des associations.

Je n’aime pas manger ou faire à manger, que me
conseillez-vous ?

Changer vos habitudes peut être motivant. Prenez prétexte à la cuisine pour développer d’autres activités. C’est en faisant des courses avec vos petits-enfants que vous découvrirez leurs envies. Vous pourrez alors chercher avec eux des recettes et faire appel à vos amis pour des conseils. Si vous mangez peu en quantité, veillez à choisir des aliments de bonne qualité nutritionnelle (riches en vitamines et minéraux, pauvres en sucre ajouté et en graisses), et prenez une collation. Vous pouvez aussi avoir recours aux services de restauration collective ou à domicile. Renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite et de votre mairie.

Pour moi, sucre et matières grasses sont synonymes de plaisir. Comment me modérer ?

Dans la mesure du possible, consommer des produits « faits maison » plutôt que des plats préparés qui contiennent souvent du sel, du sucre et des matières grasses en quantité trop importante par rapport aux besoins physiologiques. Le plaisir du goût sucré peut s’obtenir avec des substituts (fructose, stévia). Il peut aussi se retrouver à travers la consommation de fruits bien mûrs, de jus et de compotes (sans sucre ajouté). Préférez des graisses végétales (huiles d’olive, de pépins de raisin, de colza) aux graisses animales (beurre, crème).

Que signifie “à consommer avec modération” ?

Cela veut dire limiter, réduire les quantités consommées, sans pour autant se passer du produit en question. Pour maîtriser sa consommation de sel, de graisses ou de sucres, il faut considérer ce qu’on ajoute soi-même lors de la préparation des aliments, mais également le sel, les graisses et les sucres déjà présents dans les produits préparés par les commerçants ou les industriels : plats cuisinés, viennoiseries, pizzas, etc.

J’ai la possibilité de partager un potager, est-ce une bonne idée ?

Outre la chance d’avoir sous la main des produits frais, jardiner est une manière agréable de vous oxygéner, de faire de l’exercice quand il faut bêcher, tailler, semer. C’est aussi excellent pour stimuler votre cerveau : vous documenter, anticiper le rythme des saisons, apprendre de nouveaux gestes.

facebook-img twitter-img twitter-img twitter-img