cross mark
bien bien-white vieillir à ma manière

Découvrez des articles et des conseils sur mesure !

-

Répondez à 4 questions, et nous vous proposerons des contenus adaptés à vos besoins et vos attentes...

A- A+

Postez votre témoignage

Les troubles de la mémoire

Est-ce que le fait d’avoir un trou de mémoire est inquiétant ?

Les troubles de mémoire constituent l’inquiétude la plus fréquente liée au vieillissement. Mais le fait de se plaindre de sa mémoire, avant ou après la cinquantaine, ne préjuge en rien de l’apparition d’une maladie neuro-dégénérative. En effet, ne pas se souvenir du nom de certaines personnes ou du code de sa carte bancaire, ne plus savoir où on a rangé ses clés ou garé sa voiture,  peuvent n’être que des incidents bénins.

Comment distinguer des troubles bénins de la mémoire de la maladie d’Alzheimer ?

Il est vrai que la maladie d’Alzheimer se manifeste, à ses débuts, par des oublis successifs. À ce stade précoce, il est difficile de la différencier des troubles bénins de la mémoire. Par la suite, certains signes – que les chercheurs ont nommé “déficits cognitifs légers” – apparaissent et font désormais l’objet d’un test de mémoire pour déterminer s’il s’agit de la maladie d’Alzheimer ou pas.

En quoi consiste un test de mémoire ?

Un de ces tests, par exemple, évalue quatre activités quotidiennes : la capacité à utiliser le téléphone, à prendre des moyens de transport, à être responsabilisé pour la prise des médicaments ou à gérer son budget. Les personnes qui n’ont aucune difficulté à mener ces activités ne sont pas susceptibles de développer la maladie d’Alzheimer dans l’année qui suit. Dans le cas contraire, il faut rester très vigilant.
Quoi qu’il en soit, le diagnostic ne peut être établi que par un médecin, d’autant qu’il arrive parfois que la dépression – dont on peut également souffrir en avançant en âge – ait un impact sur la mémoire.