cross mark
bien bien-white vieillir à ma manière

Découvrez des articles et des conseils sur mesure !

-

Répondez à 4 questions, et nous vous proposerons des contenus adaptés à vos besoins et vos attentes...

A- A+

Postez votre témoignage

Le bonheur, c’est les autres

Famille, anciens collègues, voisins, copains… Avec Paul et Margot, venez pêcher des bonnes idées pour garder le contact à la retraite.

Paul et Margot, deux employés d'une imaginaire "Agence des réponses bien vieillir", répondent avec sérieux, mais aussi avec malice, aux interrogations des seniors, en donnant de nombreux conseils pour bien avancer en âge.

J’ai besoin de relations qui dépassent les échanges de politesse. Comment en créer ?

Faire connaître vos passions aux autres et partager vos enthousiasmes permettent de rencontrer d’autres passionnés ou de faire naître de nouvelles passions. Les associations, les sites ou blogs consacrés à vos sujets de prédilection sont des bons moyens d’échanger. Si vous trouvez que les occasions de sorties manquent, créez-les vous-même. Visites culturelles, parties de pêche, randonnées, tournois de jeux de société sont plaisants entre amis et bénéfiques pour faire de nouvelles connaissances.

Vous pouvez aussi participer à des actions collectives proposées par vos régimes de retraite ou vos mutuelles. En famille, prenez le temps de raconter des événements marquants de votre vie à vos enfants et petits-enfants. Entreprenez avec eux des activités créatives ou de bricolage.

Je ne me vois pas aller frapper à la porte des voisins pour les rencontrer. J’ai peur de déranger.

Saisissez les occasions qui se présentent : fêtes communales, fête des voisins, un problème à résoudre dans le quartier, les fêtes du changement de saison, le passage du bibliobus, du boulanger… Ces occasions invitent à sortir de chez vous pour vous présenter à vos voisins et échanger quelques mots voire les inviter à poursuivre la conversation. Faites-vous accompagner par votre conjoint, un membre de votre famille ou un ami pour vaincre la timidité et aller vers les autres. Proposez de rendre des services comme faire une course, aller arroser le jardin pendant les vacances, etc. Pensez-y, les services et commerces locaux sont des lieux propices pour rencontrer les habitants proches de votre domicile.

Je consacre mon temps libre à un proche dépendant. Comment entretenir d’autres relations ?

Être un aidant requiert de se protéger et de s’informer. Ne culpabilisez pas et organisez des sorties en recourant aux dispositifs d’aide aux aidants existant près de chez vous, ou en demandant à des personnes de votre entourage de prendre le relais pour quelques heures.

Rapprochez-vous des associations d’aide aux aidants familiaux avant de vous sentir épuisé : consultez leurs sites ou rendez-vous dans des groupes d’échanges de soutien. Vous avez ou aurez besoin de répit si vous êtes aidant principal d’une personne dépendante.